Götz von Berlichingen, chevalier et mercenaire.

Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) est un chevalier allemand ainsi qu’un mercenaire, surnommé Main de fer. Il est né vers 1480, dans une famille noble, au château de Jagsthausen dans le Wurtemberg, et mort le 23 juillet 1562 dans son château de Hornberg.


Il prit part aux guerres que se livrèrent les électeurs de Brandebourg et les ducs de Bavière au commencement du XVIe siècle, ainsi qu’à la guerre des Paysans à la tête de ces derniers. La justice impériale prononça contre lui une mesure de mise hors la loi (Reichsexekution). Ayant perdu une main, il fit forger une prothèse en fer qui valut le surnom de Main de Fer.

Dans sa vieillesse, à moitié aveugle, il a dicté son autobiographie dans le style d’un roman de chevalerie. Il y présente ses activités de mercenaire sous des motifs altruistes, qui le montrent comme un défenseur des personnes privées de leurs droits ou insultées. Malgré sa présentation parfois maladroite et ses nombreuses imperfections, son récit reflète fidèlement les valeurs de son époque, en particulier celles de la noblesse. L’histoire de ses aventures fut publiée en 1731 et 1858.

Continuer la lecture de « Götz von Berlichingen, chevalier et mercenaire. »

Anselm Feuerbach, peintre.

Anselm Feuerbach (12 septembre 1829 à Spire — 4 janvier 1880 à Venise) est, avec Arnold Böcklin et Hans von Marées, un des peintres de langue allemande les plus importants de la seconde moitié du XIXe siècle.


Feuerbach est né à Spire, fils du célèbre archéologue Joseph Anselm Feuerbach et petit-fils du criminaliste Paul Johann Anselm von Feuerbach.

Il étudie à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf (1845-1848).

En 1860, Feuerbach connaît Anna Risi, appelée Nanna. C’est la femme d’un cordonnier romain, laquelle devient son modèle et son amante. C’est ainsi que commence la série des célèbres portraits de Nanna. L’astéroïde (1203) Nanna a été nommé en son honneur.

Continuer la lecture de « Anselm Feuerbach, peintre. »

Paul Klee, peintre.

Le peintre Paul Klee naît le 18 décembre 1879 à Münchenbuchsee en Suisse. Il est le second enfant de Hans et Ida Klee-Frick. Il décède le 29 juin 1940 à l’hôpital Sant’ Agnese de Locarno-Muralto.

En 1880, la famille de Paul Klee déménage à Berne. Fils d’un professeur de musique allemand et d’une chanteuse suisse, Paul Klee fait de rapides progrès en violon, ce qui lui permet d’entrer exceptionnellement à l’âge de 11 ans dans l’orchestre municipal. Paul Klee hésite longtemps entre la peinture et la musique. Finalement, il choisit d’opter pour les arts plastiques. La musique continuera cependant d’exercer une grande influence sur sa peinture. De même le théâtre et l’opéra sont une grande source d’inspiration pour Klee.

Continuer la lecture de « Paul Klee, peintre. »