Karl Hofer, peintre expressionniste.

Karl (ou Carl) Hofer (né le 11 octobre 1878 à Karlsruhe – mort le 3 avril 1955 à Berlin) est un peintre expressionniste allemand.


Son père, musicien (hautboïste) dans la fanfare d’un régiment, décéda le mois suivant sa naissance. Le jeune enfant fut élevé par des grands-tantes et plus tard placé dans un orphelinat.

À la sortie de l’école primaire, il fit son apprentissage dans une librairie. Il commença alors à dessiner et à visiter le musée de Karlsruhe : la Staatliche Kunsthalle. Grâce à l’aide de la mère de son ami Leopold Ziegler (futur philosophe) il commença en 1897, des études à l’Académie du Grand Duché de Bade. Il apprit peu de ses maîtres, mais fut plutôt influencé par les œuvres d’Arnold Böcklin. En 1899, il réalisa ses premières estampes. De 1903 à 1908, il séjourna en Italie, peignant de vastes compositions d’inspiration classiques dans la suite du peintre Hans von Marées. Poursuivant sa formation par un voyage à Paris, il fut en contact avec l’impressionnisme et plus spécialement les œuvres de Paul Cézanne.

Continuer la lecture de « Karl Hofer, peintre expressionniste. »

Friedrich Ludwig Jahn, éducateur et promoteur de la gymnastique.

Friedrich Ludwig Jahn (né le 11 août 1778 à Lanz – mort le 15 octobre 1852 à Freyburg, Saxe-Anhalt) était un éducateur prussien, promoteur de la gymnastique et du nationalisme germanique via son organisation « Turnverein » au sein du Mouvement gymnique allemand.


Friedrich Ludwig Jahn est le fils d’un pasteur protestant Alexander Friedrich Jahn (1742-1811) et de sa femme, la fille du pasteur Dorothea Sofia, Schultze (* 1751). En 1791, il fréquente le lycée de Salzwedel (Altmark), qui fur renommé en 1931 Jahngymnasium Salzwedel. À partir de 1794, il étudie au lycée zum Grauen Kloster à Berlin qu’il quitte deux ans plus tard sans diplôme.

Continuer la lecture de « Friedrich Ludwig Jahn, éducateur et promoteur de la gymnastique. »

Walter Kollo, compositeur.

Walter Elimar Kollo (de son vrai nom Walter Elimar Kollodzieyski), né le 28 janvier 1878 à Neidenburg, en Prusse-Orientale et décédé le 30 septembre 1940 à Berlin est un compositeur allemand. Il a principalement écrit des opérettes et des morceaux de musique légère.


Fils de marchand, il est d’abord appelé à reprendre les affaires de son père, mais, encouragé par sa mère, il peut se consacrer à l’étude de la musique aux conservatoires de musique de Sondershausen et Königsberg . Il devient chef d’orchestre dans un théâtre de Königsberg avant de se rendre à Berlin en 1899. Là, il se tourne vers la musique populaire légère, et à partir de 1908, il écrit de la musique pour le théâtre musical populaire. En 1910, avec Willy Bredschneider, il compose son premier grand succès, un vaudeville, Große Rosinen, créé la veille du Nouvel an 1911. Prolifique, il continue à composer des comédies musicales, des farces et des opérettes, entre autres, Wie einst im Mai (1913), Der Juxbaron (1916), Drei Schachteln (1917) et Die Frau ohne Kuß (1924).

Continuer la lecture de « Walter Kollo, compositeur. »