Catherine de Bore, épouse de Martin Luther.

Katharina von Bora (Catherine de Bore), née le 29 janvier 1499 à Lippendorf, décédée le 20 décembre 1552 à Torgau, fut l’épouse de Martin Luther.


Issue d’une famille de la petite noblesse de Saxe, dès l’âge de cinq ans, Katharina est placée par ses parents dans un couvent de bénédictines. Pour ses parents appauvris, ce placement semble la seule chance d’une éventuelle ascension sociale. Dans cet univers peu familier, Katharina retrouve d’autres fillettes qui, comme elle, sont soumises à la règle bénédictine. Il faut se lever tôt pour participer aux offices et à la vie austère du couvent. En 1508, à la mort de son épouse, Hans von Bora confie sa fille à l’abbaye cistercienne de Nimbschen, au sud de Grimma. Sous la direction de sa tante et abbesse Margaretha von Haubitz, Katharina y apprend à lire et à écrire. Quelques notions de latin lui permettent de parfaire sa formation et en 1515, elle prononce ses vœux de nonne.

Continuer la lecture de « Catherine de Bore, épouse de Martin Luther. »

Gret Palucca, danseuse et chorégraphe.

Gret Palucca, de son vrai nom Margarete Paluka (Munich, 8 janvier 1902 – Dresde, 23 mars 1993), est une danseuse, chorégraphe et pédagogue allemande.


Formée par Mary Wigman, elle ouvre une école de danse à Dresde en 1925 et poursuit parallèlement une carrière de soliste qui fera sa renommée. Elle est restée célèbre pour ses sauts qui traduisent l’exubérance et la joie de vivre.

Pour les Jeux olympiques de Berlin en 1936, elle danse un « solo-valse » remarqué mais doit fermer son école en 1939.

Continuer la lecture de « Gret Palucca, danseuse et chorégraphe. »

Günther Ramin, organiste, compositeur et chef de chœur.

Günther Werner Hans Ramin (Karlsruhe, 15 octobre 1898 – Leipzig, 27 février 1956) est un organiste, chef de chœur, compositeur et Thomaskantor allemand, le 12e Thomaskantor après Johann Sebastian Bach.


Fils d’un pasteur, il entra à douze ans dans le Chœur de l’église Saint-Thomas à la Thomasschule de Leipzig où ses aptitudes à l’orgue furent repérées par Karl Straube, alors organiste et assistant du cantor en titre.

Continuer la lecture de « Günther Ramin, organiste, compositeur et chef de chœur. »