Georges Seurat, peintre et dessinateur.

Georges Seurat, né à Paris le 2 décembre 1859 et mort le 29 mars 1891, dans la même ville, est un peintre et dessinateur français, inventeur de la technique dite divisionniste, de division du ton, appelée également peinture optique ou chromo-luminarisme, et plus couramment pointillisme. Considéré avec Cézanne, Gauguin et Van Gogh, comme un des quatre grands peintres du post-impressionnisme, auteur d’œuvres devenues iconiques de la peinture du 19e siècle, il est l’auteur d’une œuvre restreinte (six grandes compositions, une trentaine de marines et scènes de port, environ 160 petites peintures sur panneaux dites croquetons, et environ 800 dessins) mais qui a fortement influencé les avant-gardes du 20e siècle, fauvisme, cubisme, futurisme, mouvements qui se sont revendiqués de lui. Seurat est l’un des principaux artistes français et a fait l’objet de très nombreuses études par les historiens d’art français et étrangers, notamment André Chastel, Roger Fry, Robert Goldwater, Louis Hautecœur, Robert L. Herbert, Benedict Nicolson, Walter Pach, Robert Rey, Meyer Schapiro.

Georges Seurat naît le 2 décembre 1859 à Paris, dans une famille bourgeoise. Son père Chrysostome Antoine Seurat, un huissier de justice auprès du tribunal de la Seine, est un homme solitaire, un caractère dont hérite son fils. Sa mère, Ernestine Faivre, a une sœur, Anaïs, épouse de Paul Haumonté, marchand de toile et peintre amateur qui comptera dans la première formation du jeune Georges. Georges Seurat peindra sa tante sur son lit de mort en 1887.

Continuer la lecture de « Georges Seurat, peintre et dessinateur. »

Philippe Le Bon, duc de Bourgogne.

Philippe III de Bourgogne, dit « Philippe le Bon », né à Dijon le 31 juillet 1396, mort à Bruges le 15 juin 1467, est un prince de la branche bourguignonne de la maison capétienne de Valois. Fils du duc de Bourgogne Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière, il est duc de Bourgogne et seigneur des Pays-Bas bourguignons de 1419 à 1467.

Personnage majeur de la fin de la Guerre de Cent Ans, il décide de s’allier au roi d’Angleterre afin de venger l’assassinat de son père, ce qui débouche sur la signature du traité de Troyes qui fait de Henri V l’héritier de la Couronne de France. Néanmoins, mise à mal par l’épopée de Jeanne d’Arc, l’alliance anglo-bourguignonne trouve un terme en 1435 avec le traité d’Arras, qui réconcilie France et Bourgogne tout en dispensant le duc de l’hommage dû à Charles VII.

Continuer la lecture de « Philippe Le Bon, duc de Bourgogne. »

Ville de la Trinité-sur-mer (Morbihan).

La Trinité-sur-Mer est une commune française, créée en 1864, située dans le département du Morbihan en région Bretagne.

La Trinité-sur-Mer est connue pour son port et pour ses compétitions nautiques.

Bâtie sur une hauteur, la ville de La Trinité-sur-Mer s’étire sur 800 mètres en bordure de la rivière de Crach dont le vaste estuaire, bien abrité, accueille les nombreux parcs à huîtres destinés à la récolte du naissain. Un petit port de pêche, un port de plaisance très fréquenté et des chantiers navals apportent une grande animation à la cité balnéaire qui possède de belles plages le long de la presqu’île de Kerbihan.

Continuer la lecture de « Ville de la Trinité-sur-mer (Morbihan). »