Hippolyte Taine, philosophe et historien.

Hippolyte Taine, né à Vouziers le 21 avril 1828 et mort à Paris le 5 mars 1893, est un philosophe et historien français.

Né dans une famille drapière des Ardennes plutôt prospère, il est le fils de Jean-Baptiste Taine, avocat, qui l’encourage à une lecture éclectique et lui offre des enseignements artistiques et musicaux.

Cependant, à 13 ans Hippolyte Adolphe Taine perd son père et il est envoyé, en 1841, en pension à Paris, dans l’institut Mathé, situé dans le quartier des Batignolles. Il suivra des études brillantes, qu’il poursuit au lycée Bourbon (dénommé aujourd’hui lycée Condorcet) où, en 1847, il passe deux baccalauréats (sciences et philosophie) et reçoit le prix d’honneur du concours général1. Il est reçu premier au concours d’entrée de la section lettres de l’École normale supérieure, qu’il intègre en novembre 1848. Parmi les 24 élèves de la section lettres, il est le condisciple de Francisque Sarcey (qui, dans ses Souvenirs de jeunesse dépeindra le jeune Hippolyte dans le

Continuer la lecture de « Hippolyte Taine, philosophe et historien. »

Élie Metchnikoff, zoologiste, bactériologiste et immunologiste.

Ilya Ilitch Metchnikov, francisé en Élie Metchnikoff (né le 15 mai 1845 à Ivanovka près de Kharkov, actuelle Ukraine et mort le 15 juillet 1916 à Paris) est un zoologiste, bactériologiste et immunologiste sujet de l’Empire russe.

On doit à Metchnikov la découverte des mécanismes de défense immunitaire contre les bactéries au moyen des globules blancs : la phagocytose. Il est avec Paul Ehrlich co-lauréat du Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1908.

Metchnikov était le fils de Ilya Ivanovitch Metchnikov, un officier en retraite et de la fille d’un écrivain juif. Sa carrière comme naturaliste commença par un contre-temps. S’étant présenté un mois trop tôt à Wurtzbourg pour ses études de zoologie, il repartit découragé avant le début du semestre. Il s’inscrivit alors en 1862 à l’université de Kharkov, où il obtint deux ans plus tard son diplôme de zoologiste. Il retourna ensuite en Allemagne, aux universités de Giessen, Göttingen et Munich, où il s’occupait entre autres de la reproduction sexuée et non sexuée d’Ascaris nigrovenosa, le ténia de la grenouille.

Continuer la lecture de « Élie Metchnikoff, zoologiste, bactériologiste et immunologiste. »

Urbain Gabriel Fauré, compositeur.

Urbain Gabriel Fauré est né à Pamiers (Ariège) le 12 mai 1845, mort à Paris le 4 novembre 1924. Compositeur.

Il est le plus jeune des six enfants de Toussaint-Honoré Fauré (1810-1885) et de Marie-Antoinette-Hélène Lalène-Laprade (1809-1887). En 1849 la famille s’installe près de Foix, à Montgauzy où Toussaint-Honoré est nommé directeur de l’École normale. Fauré prend l’habitude de jouer l’harmonium de la chapelle, jouxtant l’école, il est conseillé par une vieille dame aveugle.

En octobre 1854, après avoir obtenu une bourse, Fauré entre à  l’École de musique classique et religieuse de Paris, communément appelée École Niedermeyer. En plus des études générales, il suit des cours d’orgue (Clément Loret), d’harmonie (Louis Dietsch), de contrepoint et de fugue (Xavier Wackenthaler), de piano de plain-chant et de composition (Niedermeyer).

Continuer la lecture de « Urbain Gabriel Fauré, compositeur. »