Philippe IV le bel, roi de France.

Philippe IV, dit « le Bel » et « le Roi de fer » (né à Fontainebleau en avril/juin 1268 – mort à Fontainebleau le 29 novembre 1314), fils de Philippe III le Hardi et de sa première épouse Isabelle d’Aragon, est roi de France de 1285 à 1314, onzième roi de la dynastie des Capétiens directs.

Devenu roi à l’âge de dix-sept ans, à la mort de son père en octobre 1285, Philippe le Bel est considéré comme un roi important par les historiens.

Sous son règne, le royaume de France atteignit l’apogée de sa puissance médiévale. Avec entre seize et vingt millions d’habitants, c’était l’État le plus peuplé de la Chrétienté, il connaît une grande prospérité économique, le pouvoir royal accomplit de nombreux progrès, si bien qu’on voit dans Philippe IV, entouré de ses « légistes », le premier souverain « moderne » d’un État puissant et centralisé.

Continuer la lecture de « Philippe IV le bel, roi de France. »

Léon Bailby, “le bal des petits lits blancs”.

Léon Bailby, né le 9 mars 1867 à Paris et mort le 19 janvier 1954 à Paris, est un journaliste et patron de presse français.

Fils d’un rentier qui a été officier de cavalerie dans la garde impériale et attaché militaire au Caire, Léon Georges Alfred Bailby est issu d’une famille tourangelle. Il suit des études à Paris, au collège jésuite de la rue Vaugirard puis dans un autre établissement tenu par les Jésuites, l’Externat de la rue de Madrid. Il suit des études de droit et fréquente l’École libre des sciences politiques. Il s’inscrit au barreau, perd son premier procès et devient d’abord clerc de notaire chez un avoué. Il rencontre le riche patron du grand magasin Le Printemps et député Jules Jaluzot et devient son secrétaire parlementaire. Il entre comme rédacteur parlementaire au quotidien La Presse, que possède Jaluzot, et en devient en janvier 1896 son rédacteur en chef, responsable de sa ligne politique nationaliste. Bailby est antidreyfusard, membre de la Ligue de la patrie française. Il inaugure dans son journal une nouvelle rubrique d’échos, qu’il rédige lui-même à ses débuts.

Continuer la lecture de « Léon Bailby, “le bal des petits lits blancs”. »

Les expéditions polaires françaises.

Les Expéditions polaires françaises (ou ExPé ou EPF) était la structure qui organisait en France les expéditions de recherche scientifique pour l’Arctique et l’Antarctique de 1947 à 1992. Elle a été créée et animée par l’explorateur et ethnologue français Paul-Émile Victor.

L’Institut polaire français Paul-Émile-Victor poursuit de nos jours les missions des EPF.

En 1946, Paul-Émile Victor convainc le gouvernement français d’organiser des expéditions scientifiques au Groenland (Arctique) et en terre Adélie (Antarctique). Les « Expéditions polaires françaises – Missions Paul-Émile Victor » sont créées officiellement le 28 février 1947 ; le comité fondateur est composé de Robert Gessain, Raymond Latarjet, André-Frank Liotard, Michel Perez et Paul-Émile Victor. Ce dernier en assurera la direction jusqu’en 1976.

Continuer la lecture de « Les expéditions polaires françaises. »