Paul-Louis Charles Claudel, dramaturge, poète, essayiste et diplomate français.

Paul-Louis Charles Claudel, né le 6 août 1868 à Villeneuve-sur-Fère (Aisne), et mort le 23 février 1955 à Paris, est un dramaturge, poète, essayiste et diplomate français, membre de l’Académie française. Il est le frère de la sculptrice Camille Claudel.

Paul Louis Charles Claudel est le fils de Louis-Prosper Claudel, un fonctionnaire (receveur de l’Enregistrement), né à La Bresse dans les Vosges, et de Louise Athénaïse Cerveaux. Paul est le seul de la fratrie à naître dans le village de Villeneuve-sur-Fère, dans l’ancien presbytère du village, qui est devenu depuis 2018 la Maison de Camille et Paul Claudel, et appartient au réseau des Maisons des Illustres. La famille y était accueillie depuis 1866 par le curé, oncle de Madame Claudel.

Continuer la lecture de « Paul-Louis Charles Claudel, dramaturge, poète, essayiste et diplomate français. »

Pierre-Paul Roux, dit Saint-Pol-Roux, poète symboliste.

Pierre-Paul Roux, dit Saint-Pol-Roux, né le 15 janvier 1861 dans le quartier de Saint-Henri à Marseille et mort le 18 octobre 1940 à Brest, est un poète symboliste français.

En 1882, il part s’installer à Paris et commence des études de droit, qu’il ne terminera jamais. En revanche, il fréquente le salon de Stéphane Mallarmé pour lequel il a la plus grande admiration.

En 1886, il fonde avec Éphraïm Mikhaël et Pierre Quillard une revue du nom de La Pléiade, mais qui ne parut que de manière éphémère. Il gagne une certaine notoriété, essaie quelques pseudonymes et signe à partir de 1890 « Saint-Pol-Roux ». Il tente de faire jouer une de ses pièces, la Dame à la faux, par Sarah Bernhardt.

Continuer la lecture de « Pierre-Paul Roux, dit Saint-Pol-Roux, poète symboliste. »

Louis Charles Antoine Desaix, général.

Louis Charles Antoine Desaix, né le 17 août 1768 au château d’Ayat à Ayat-sur-Sioule (Puy-de-Dôme), mort le 14 juin 1800 à Marengo (Italie), est un général français qui s’est illustré lors des guerres révolutionnaires et sous les ordres de Bonaparte, notamment en Égypte et en Italie. Selon l’usage de l’époque, afin de se distinguer de son frère, il a ajouté à son nom celui du fief de sa famille et a pris pour nom Desaix de Veygoux. Desaix est surnommé le « Sultan juste ».

Louis Charles Antoine Desaix est issu d’une famille noble, la famille de Beaufranchet, établie en Auvergne, dont plusieurs membres se sont fait connaître au XVIIIe siècle. Desaix est le troisième fils de Gilbert Antoine de Beaufranchet d’Ayat de Boucherol Desaix et d’Amable de Beaufranchet. La mère du général Desaix est la sœur de Jacques de Beaufranchet seigneur d’Ayat qui épouse le 25 novembre 1755 Marie Louise O’Murphy ancienne maîtresse de Louis XV et modèle du peintre François Boucher (le colonel Jacques de Beaufranchet trouva la mort à Rossbach en Saxe).

Continuer la lecture de « Louis Charles Antoine Desaix, général. »