Hildegarde Burjan, religieuse et femme politique.

Hildegarde Burjan, née Hildegard Lea Freund le 30 janvier 1883 à Görlitz, en province de Silésie et morte le 11 juin 1933 à Vienne (Autriche), est une femme politique et religieuse catholique autrichienne d’origine juive. Fondatrice des sœurs de la Charité Sociale, elle est considérée comme la pionnière de l‘action sociale en Autriche. Béatifiée en 2012, elle est liturgiquement commémorée le 12 juin.


Née le 30 janvier 1883 de parent juifs libéraux, Hildegarde Freund se distingue très jeune par son ouverture aux problèmes sociaux et par sa liberté d’esprit. Elle appartient à la première génération de femmes qui fréquentent l’université. Elle étudie la philosophie et la sociologie en Suisse et à Berlin où elle obtient son doctorat en 1908. Elle se marie en 1907 avec Alexandre Burjan, un entrepreneur hongrois. Le couple s’installe d’abord à Berlin puis, en 1909, dans la capitale autrichienne. Ils ont un enfant, Élisabeth, née cette même année.

Continuer la lecture de « Hildegarde Burjan, religieuse et femme politique. »

Max Mell, poète.

Max Mell (né le 10 novembre 1882 à Marburg an der Drau (aujourd’hui Maribor, Slovénie ), † 12 décembre 1971 à Vienne ) était un poète autrichien.


Max Mell était le fils de l’avocat Alexander Mell et de son épouse Marie Rocek. La future actrice Mary Mell était sa sœur. Son beau-frère était le peintre et scénographe Alexander Demetrius Goltz .

Mell est arrivé à Vienne en 1886 à l’âge de quatre ans, où son père avait repris la direction d’un foyer pour aveugles.

Après une formation humaniste dans l’actuel lycée Kundmanngasse , Mell a étudié l’ allemand et l’histoire de l’art à l’ Université de Vienne. Il a terminé ce cours en 1905 par une dissertation sur Wilhelm Waiblinger . Mell a fait ses débuts en poésie pendant ses études. Son premier texte publié est paru dans le Wiener Zeitung en 1901.

Continuer la lecture de « Max Mell, poète. »

Emmerich Kálmán, compositeur.

Emmerich Kálmán (de son vrai nom Koppstein Imre, Koppstein ayant été volontairement abandonné, Emmerich étant une germanisation ultérieure de son prénom hongrois Imre), né le 24 octobre 1882 à Siófok en Hongrie et mort le 30 octobre 1953 à Paris, est un compositeur hongrois.


Issu d’une famille juive de Siófok, ville située sur les rives du lac Balaton, Emmerich Kálmán étudie la musique et plus particulièrement le piano à la célèbre Académie de musique Franz-Liszt de Budapest, où il a pour maître Hans von Koessler. En 1907, il remporte le Prix de composition François-Joseph. Puis en raison de rhumatisme aux mains, il s’oriente vers la composition d’opérettes sur le style viennois, auxquelles il donne un caractère hongrois par ses nombreuses czardas entraînantes.

Continuer la lecture de « Emmerich Kálmán, compositeur. »