Théo Van Rysselberghe, peintre.

Théo Van Rysselberghe, né à Gand le 23 novembre 1862 et mort à Saint-Clair au Lavandou (Var) le 13 décembre 1926, est un peintre belge, connu pour avoir été l’un des principaux représentants du divisionnisme en Belgique.

Acquis aux idées anarchistes, ami intime d’Élisée Reclus et de Paul Signac, il donne des dessins à la presse libertaire dont Les Temps nouveaux de Jean Grave de 1897 à 1911.


Théo Van Rysselberghe, de la famille Van Rysselberghe, est le frère de Charles Van Rysselberghe et Octave Van Rysselberghe, tous les deux architectes. Il épouse Maria Monnom en 1889. Ils ont une fille, Élisabeth (née en 1890), qui sera la mère de Catherine, l’unique enfant d’André Gide. Elle a neuf ans lorsque ses parents deviennent des proches d’André Gide. Un double coup de cœur réciproque s’établit entre Maria et Gide d’une part, et entre Élisabeth et le même Gide d’autre part.

Continuer la lecture de « Théo Van Rysselberghe, peintre. »

Jacob Smits, peintre.

Jacob Smits ou Jakob Smits, né Jacobus Johannes Smits le 9 juillet 1855 à Rotterdam et mort le 15 février 1928 à Achterbos, un hameau de la commune belge de Mol, est un peintre belgo-hollandais.


Jacob Smits étudie aux académies de Rotterdam, de Bruxelles et de Munich avant de s’établir à Amsterdam en 1881 comme peintre décorateur. Il sera ensuite professeur et directeur de l’école industrielle et de décoration de Haarlem. En 1882, il épouse sa cousine Antje Doetje Kramer et ont deux enfants, Theodora et Annie. En 1884, le couple divorce.

Impressionné par la Campagne belge, il se fixe définitivement en 1888 à Achterbos, un hameau de la ville de Mol, et achète pour 2 000 francs une ferme au toit couvert de chaume où il établit son atelier de peintre. La même année, il épouse Malvina Dedeyn, fille d’un avocat de Bruxelles, qui, à cause de ce mariage, est déshéritée. Il baptise sa demeure Malvinahof, du prénom de sa femme. Smits vit dans la pauvreté, alors qu’il travaille sans relâche à ce qu’il appellera plus tard, « mon travail simple, symbolique, poétique et vrai ».

Continuer la lecture de « Jacob Smits, peintre. »

Le Verdier d’Europe.

Le Verdier d’Europe (Chloris chloris, anciennement Carduelis chloris) est une petite espèce de passereaux partiellement migrateur, très répandu, de la famille des fringillidés.


L’adulte mesure entre 14 et 15 cm de longueur et pèse entre 25 et 35 g. Il est trapu avec une grosse tête et un bec un peu épais de couleur corne.

Les yeux sont marron foncé et les pattes brun gris clair.

Le mâle est vert jaune olivâtre avec des taches jaunes vives sur les ailes et sur sa queue fourchue au niveau des rectrices externes. Il a aussi des taches jaunes moins vives sur la tête, le ventre et les flancs.

Continuer la lecture de « Le Verdier d’Europe. »