Guillaume Lekeu, compositeur.

Guillaume Lekeu, né à Heusy le 20 janvier 1870 et mort à Angers le 21 janvier 1894, est un compositeur belge.


Il reçoit ses premières leçons de musique du directeur du conservatoire de Verviers, Louis Kéfer. En 1879, ses parents s’installent à Poitiers, où il fréquente le lycée tout en poursuivant ses études de musique en autodidacte. Il compose sa première pièce à l’âge de quinze ans.

En 1888, sa famille s’installe à Paris, où il devient l’élève de César Franck, puis de Vincent d’Indy.

En 1891, avec sa cantate Andromède, il remporte le second prix au concours du prix de Rome de Belgique, concours auquel se présente également son compatriote vervietois Albert Dupuis. Eugène Ysaye lui demande alors de composer une sonate pour piano et violon, qu’il interprète en mars 1893. Cette sonate reste l’œuvre la plus connue de Lekeu.

Continuer la lecture de « Guillaume Lekeu, compositeur. »

Natacha, hôtesse de l’air.

Natacha est une série de bande dessinée franco-belge créée par Gos (scénario) et François Walthéry (dessinateur), publiée à compter de 1970 dans Spirou et éditée en album depuis 1971 par les éditions Dupuis, puis par Marsu Productions lorsque Dupuis en fait l’acquisition en 2013. Toujours illustrée par François Walthéry, la série changera douze fois de scénariste au cours de sa parution.


Le personnage de Natacha est créé en 1965 par Walthéry. Le premier album de la série, Natacha, hôtesse de l’air, est publié en 1970. François Walthéry travaille simultanément sur plusieurs séries durant cette période (Benoît Brisefer, Johan et Pirlouit, Les Schtroumpfs), délayant la sortie du premier album pendant ces cinq premières années.

Continuer la lecture de « Natacha, hôtesse de l’air. »

Le Geai des chênes.

Le Geai des chênes (Garrulus glandarius) est une espèce de passereaux de la famille des Corvidae.


Le Geai des chênes se distingue du Merle noir par sa taille et son plumage contrasté. La femelle et le mâle ne se distinguent que par la taille, 30 à 36 cm, plus modeste chez la femelle. Cet oiseau peut peser de 140 à 190 grammes.

Le Geai des chênes est reconnaissable à son plumage coloré, rayé de noir et blanc sur la tête, dont les plumes peuvent se dresser (huppe érectile). Son bec est prolongé par une bande noire sous l’œil qui donne l’impression qu’il porte des sortes de moustaches noires.

Continuer la lecture de « Le Geai des chênes. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page