Franz Grillparzer, dramaturge.

Franz Seraphicus Grillparzer (15 janvier 1791 – 21 janvier 1872) était un écrivain autrichien considéré comme le principal dramaturge autrichien du 19ème siècle, ses pièces étaient et sont fréquemment jouées au célèbre Burgtheater de Vienne. Il a également écrit l’ oraison pour les funérailles de Ludwig van Beethoven.

Tout en écrivant pendant la période du romantisme , le langage poétique de Grillparzer doit beaucoup plus à la période du classicisme qui a régné pendant ses années de formation. Attaché aux idéaux classiques de beauté esthétique et de moralité, ses intrigues évitent le réalisme qui s’est développé à son époque, préférant plutôt utiliser le théâtre pour aborder des valeurs spirituelles, qui, selon les mots de la reine mourante de son Libussa , ne viendraient que après la période du matérialisme . En raison de l’utilisation créatrice d’identité de ses œuvres, en particulier après la Seconde Guerre mondiale , il a été nommé poète national de l’ Autriche.

Continuer la lecture de « Franz Grillparzer, dramaturge. »

Wilhelm Miklas, homme d’état.

Wilhelm Miklas, né le 15 octobre 1872 à Krems an der Donau et mort le 20 mars 1956 à Vienne, était un homme d’État autrichien.

Membre du Parti chrétien-social, il fut le 3e et dernier président fédéral de la Première République autrichienne de 1928 jusqu’à l’Anschluss effectué par l’Allemagne nazie le 13 mars 1938. Depuis mai 1934, il fut chef d’État sous la dictature austrofasciste.


Fils d’un fonctionnaire de la poste, Miklas a étudié l’histoire et la géographie à l’université de Vienne où il était membre actif d’une société d’étudiants (Studentenverbindung) catholique. À partir de 1905, il a travaillé comme principal dans une école secondaire (Gymnasium) de Horn en Basse-Autriche.

Sa carrière politique a débuté en 1907, quand il est élu député au Conseil d’Empire (Reichsrat), membre de la faction du Parti chrétien-social. Il a été réélu en 1911 ; en 1918, au terme de la Première Guerre mondiale, il faisait partie des députés représentant les pays de l’Autriche allemande. Dans cette période, il s’est prononcé contre l’unification avec la république de Weimar.

Continuer la lecture de « Wilhelm Miklas, homme d’état. »

Michael Hainisch, homme d’état.

Michael Hainisch (15 août 1858 – 26 février 1940) était un homme d’État autrichien, deuxième président de l’Autriche, après la chute de la monarchie à la fin de la Première Guerre mondiale. Il était un candidat indépendant. Il a été élu et a pris ses fonctions en 1920 et est resté pendant deux mandats jusqu’en 1928.


Durant son mandat, il s’est attelé à améliorer la situation désastreuse du pays après la guerre. Il a beaucoup contribué à développer le secteur agricole, a encouragé l’électrification des chemins de fer, a tenté de développer le tourisme, en particulier dans les Alpes. Le commerce avec les pays voisins tels que l’Allemagne a été encouragé. Il est aussi devenu un protecteur des traditions locales et de la culture et est à l’origine de la loi sur la protection des monuments. Il devint également membre honoraire de l’Académie autrichienne des sciences.

Continuer la lecture de « Michael Hainisch, homme d’état. »