Clément-Marie Hofbauer, prêtre rédemptoriste.

Clément-Marie Hofbauer (en allemand Klemens Maria Hofbauer) est un prêtre rédemptoriste né à Tasovice en Moravie le 26 décembre 1751, il est mort le 15 mars 1820. Célèbre prédicateur, il fut vicaire général des rédemptoristes à Vienne, à l’époque de la Restauration de Metternich. Il exerça une influence profonde sur la vie religieuse de l’Europe centrale à la charnière des xviiie et xixe siècles ; représentant actif de la réaction romantique religieuse qui caractérise la première partie du XIXe siècle, il contribua à faire reculer le joséphisme (mainmise de l’État sur l’Église) et, par la fondation de maisons de son ordre, notamment en Pologne, à promouvoir l’évangélisation des milieux populaires. Béatifié en 1888 par le pape Léon XIII, il est canonisé en 1909 par le pape Pie X et est fêté le 15 mars.


Né Jean Dvorak Hofbauer, il se fait ermite, dès qu’il le peut, sous le nom de Clément-Marie. Nourri de la spiritualité et des écrits de saint Alphonse de Liguori, il entre en 1784 dans la congrégation encore modeste de l’ordre napolitain des rédemptoristes dont il est le premier membre non italien. Sa foi et sa personnalité inébranlables, sa nature d’homme de terrain, le font nommer vicaire général transalpin en 1785, alors qu’aucun membre de son ordre n’a encore quitté l’Italie.

Continuer la lecture de « Clément-Marie Hofbauer, prêtre rédemptoriste. »

Josef Schöffel, journaliste, homme politique et défenseur de la nature.

Josef Schöffel (né le 29 juillet 1832 à Příbram, Bohême ; † 7 février 1910 à Mödling , Basse-Autriche ) était un journaliste , homme politique , patrie et défenseur de la nature autrichien.


Josef Schöffel a servi dans l’armée autrichienne de 1857 à 1863 et désarmé en tant que premier lieutenant (il a traité ses expériences parfois  choquantes dans ses derniers travaux Memories from my life ). Issu d’une famille de mineurs, il a travaillé dans le Reichsanstalt géologique de 1863 à 1868. Il est devenu connu comme le «sauveur des bois de Vienne » lorsque, grâce à une campagne journalistique en 1870–1872, il a empêché un quart de la zone boisée des bois de Vienne d’être remis au marchand de bois viennois Moritz Hirschl pour abattagea été vendu. Au début, Schöffel n’a trouvé pratiquement aucun collègue pour son projet. À partir de 1862, la propriété

Continuer la lecture de « Josef Schöffel, journaliste, homme politique et défenseur de la nature. »

Franz Jonas, homme d’état.

Franz Jonas, né le 4 octobre 1899 et mort le 24 avril 1974 à Vienne, est un homme d’État autrichien membre du Parti socialiste d’Autriche (SPÖ).

Il est bourgmestre de Vienne entre 1951 et 1964, puis président fédéral d’Autriche jusqu’à sa mort.


Engagé sur le front italien pendant la première guerre mondiale, il travaille ensuite entre 1919 et 1932 comme correcteur. Parallèlement c’est un militant socialiste et espérantiste. Ayant appris la langue internationale espéranto à partir de 1922, comme secrétaire de la ligue autrichienne espérantiste des travailleurs, c’est l’un des organisateurs du 5ème congrès de l’association mondiale internationale qui se déroule à Vienne en 1925. Arrêté en 1935, il passe 14 mois en prison. Pendant la seconde guerre mondiale, il travaille à la Lokomotivfabrik Floridsdorf ce qui le dispense de la  mobilisation. Après la guerre, il participe à la création du parti socialiste autrichien (SPÖ) résultant de la fusion des partis social-démocrate et socialiste révoultionnaire.

Continuer la lecture de « Franz Jonas, homme d’état. »