Michael Haneke, réalisateur et scénariste.

Michael Haneke est un réalisateur et scénariste autrichien né le 23 mars 1942 à Munich.

Après avoir travaillé pour le théâtre et à la télévision, Michael Haneke se fait connaître comme cinéaste au cours des années 1990. Ses mises en scène explorent une généalogie du mal ordinaire dans nos sociétés, que ce soit par la culture télévisuelle (Benny’s Video), le racisme et l’histoire refoulée (Caché), l’incommunicabilité (Code inconnu), la pression socio-familiale et la névrose sexuelle (La Pianiste), les diktats de la société de consommation (Le Septième Continent), les dogmes religieux (Le Ruban blanc), ou encore la vieillesse et la dégradation tant psychologique que physique (Amour). Une partie de la critique le classe dans la « cinéphilosophie ».

Haneke ouvre une expérience de spectateur traumatique dans la dureté des scènes exposées ou la manifestation d’une brutalité insoutenable, généralement hors-champ. Ses films ont souvent divisé la presse et le public.

Onze de ses longs métrages ont été sélectionnés au Festival de Cannes, d’abord à la Quinzaine des réalisateurs, puis à partir de Funny Games, en compétition. À Cannes, Haneke a gagné de nombreuses récompenses : le Grand Prix, le Prix de la mise en scène, et la Palme d’or à deux reprises, pour Le Ruban blanc en 2009 puis pour Amour en 2012. Il fait partie des huit réalisateurs à être doublement palmés avec Francis Ford Coppola, Shōhei Imamura, Emir Kusturica, Bille August, les frères Dardenne et Ken Loach.

Continuer la lecture de « Michael Haneke, réalisateur et scénariste. »

Martha Jungwirth, peintre.

Martha Jungwirth (née le 15 janvier 1940 à Vienne ) est une peintre autrichienne.


Jungwirth a étudié à l’ Université des arts appliqués de Vienne de 1956 à 1963 , où elle a également enseigné de 1967 à 1977. En 1968, elle forme le groupe ” Realities ” avec Franz Ringel , Peter Pongratz , Wolfgang Herzig , Robert Zeppel-Sperl et Kurt Kocherscheidt .

Le groupe revendiquait une peinture plus réaliste et plus socialement pertinente que l’Art Informel, qui dominait au niveau international à l’époque. Jungwirth lui-même, cependant, a toujours travaillé à la frontière entre la peinture abstraite et la peinture figurative. Après ces premiers succès dans les années 1960, Martha Jungwirth a vécu quelques mois à New York, puis est retournée en Autriche. De 1969 jusqu’à sa mort en 1990, elle était mariée à l’historien de l’art et directeur de musée Alfred Schmeller .

Continuer la lecture de « Martha Jungwirth, peintre. »

Le Camcopter S-100, de la Société Schiebel.

Le Camcopter S-100 est un drone hélicoptère de reconnaissance tactique, soutien d’artillerie, surveillance maritime, construit par la société autrichienne Schiebel.


L’appareil peut être programmé pour effectuer des vols autonomes ou être piloté à distance. Dans les deux modes, il est stabilisé par guidage inertiel et GPS. À masse maximale de 200 kg, son autonomie est de 6 heures. Sa vitesse maximale est de 220 km/h à un plafond maximal d’environ 5 500 mètres. Il est propulsé par un moteur Diamond Engines de 55 ch et peut embarquer diverses charges utiles comme des capteurs électro-optiques et infrarouge.

Après avoir été conçu entre 2003 et 2005, le S-100 est acquis par l’armée des Émirats arabes unis, qui commande 40 appareils (40 autres en option). L’appareil a été commandé par trois autres pays, portant le nombre d’exemplaires à 200.

Le S-100 est présenté en vols de 20 min du 22 au 25 mai 2007 au salon International Defence Industry Fair (IDEF) à Ankara (Turquie). En juin 2007, l’appareil reçoit une autorisation de vol délivrée par l’Agence européenne de la sécurité aérienne.

Continuer la lecture de « Le Camcopter S-100, de la Société Schiebel. »