Heinrich Hertz, ingénieur et physicien.

Heinrich Hertz, né le 22 février 1857 à Hambourg et mort  le 1er janvier 1894 à Bonn, est un ingénieur et physicien allemand renommé pour avoir découvert les ondes hertziennes auxquelles il a donné son nom.

C’est en son honneur que l’unité internationale de fréquence (s−1) a été appelée hertz (Hz).


Fils de David Gustav Hertz, écrivain et sénateur, et d’Anna-Elisabeth Pfefferkorn, il étudie à l’école privée Richard Lange de 1863 à 1872. Ayant étudié auprès de précepteurs, il est bachelier en mars 1875. Il se rend alors à Francfort pour un apprentissage d’un an au service des Travaux publics.

Continuer la lecture de « Heinrich Hertz, ingénieur et physicien. »

Thomas Mann, écrivain.

Thomas Mann (né le 6 juin 1875 à Lübeck et mort le 12 août 1955 à Zurich) est un écrivain allemand, lauréat du prix Nobel de littérature en 1929.

Il est l’une des figures les plus éminentes de la littérature européenne de la première moitié du XXe siècle et est considéré comme un grand écrivain moderne de la décadence. Rompant peu à peu avec les formes littéraires traditionnelles, ses ouvrages comprenant romans, nouvelles et essais, font appel aux domaines des sciences humaines (histoire, philosophie, politique, analyse littéraire) pour produire une image du siècle et de ses bouleversements. Son œuvre, influencée par Arthur Schopenhauer, est centrée sur l’étude des rapports entre l’individu et la société. Elle oppose généralement la rigueur du travail intellectuel, la spiritualité et le culte de l’action.

Continuer la lecture de « Thomas Mann, écrivain. »