Rudaki, poète, chanteur et musicien.

Rudaki (également orthographié Rodaki ; persan : رودکی ; 880 – 940/41) était un poète, chanteur et musicien persan, qui a servi comme poète de cour sous les Samanides. Il est considéré comme le premier grand poète à écrire en nouveau persan.

Le succès de Rudaki était en grande partie dû au soutien de son principal mécène, le vizir Abu’l-Fadl al-Bal’ami (mort en 940), qui a joué un rôle important dans l’épanouissement de la littérature néo-persane au Xe siècle.

En Iran, Rudaki est reconnu comme le “fondateur de la nouvelle poésie persane” et au Tadjikistan comme le “père de la littérature tadjike”.


Son nom complet était Abu Abd Allah Ja’far ibn Muhammad ibn Hakim ibn Abd al-Rahman ibn Adam al-Rudhaki al-Sha’ir al-Samarkandi. La  translittération correcte de son nom est “Rodhaki”, tandis que “al-Rudhaki” est une forme arabisée.

Continuer la lecture de « Rudaki, poète, chanteur et musicien. »

Le Porte-musc de l’Himalaya.

Le porte-musc de l’Himalaya (Moschus leucogaster) est une espèce de mammifères de la famille des Moschidae. Ce mammifère herbivore ruminant forme l’une des sept espèces du genre Moschus.

Il vit sur la frange sud de l’Himalaya, à plus de 2 500 m d’altitude. Petit animal, farouche et discret, il est proche de Moschus chrysogaster, avec lequel il a été autrefois identifié.

Le musc qu’il produit est très recherché par les humains, jadis pour la fabrication de parfums et d’encens mais de nos jours essentiellement pour la fabrication de médicaments des pharmacopées traditionnelles chinoise, tibétaine et coréenne. L’espèce Moschus leucogaster est classée sur la liste rouge des espèces menacées dans la catégorie « en danger ».


Le porte-musc de l’Himalaya est un mammifère mesurant entre 86 et 100 cm de long, de 40 à 50 cm de hauteur au garrot, pour un poids allant de 11 à 18 kg. Contrairement aux cervidés, le mâle ne porte pas de bois sur la tête et sa mâchoire supérieure est dotée d’une paire de longues canines qui poussent tout au long de sa vie et peuvent mesurer jusqu’à 7 à 10 cm de long sur les sujets âgés. La femelle possède aussi des canines mais elles n’ont pas de croissance continue.

Continuer la lecture de « Le Porte-musc de l’Himalaya. »

Nour Mohammad Taraki, homme d’état.

Nour Mohammad Taraki, né le 15 juillet 1917 à Ghazni et mort le 14 septembre 1979 à Kaboul, est un homme d’État afghan, président du Conseil révolutionnaire de la République démocratique d’Afghanistan du 30 avril 1978 au 14 septembre 1979.


Né près de Kaboul, il étudie à l’Université de Kaboul avant de commencer une carrière de journaliste. Plus tard, il rejoint le Parti démocratique  populaire d’Afghanistan (PDPA) dont il a été le secrétaire général de 1965 à sa mort en 1979. La présidence de Nour Mohammad Taraki a été marquée du début à la fin par de nombreuses controverses et le début des réformes communistes en Afghanistan. Il initie notamment une ambitieuse  campagne d’alphabétisation, et fait redistribuer des terres aux paysans pauvres.

Continuer la lecture de « Nour Mohammad Taraki, homme d’état. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page