Ville de Quito (Equateur).

Quito (officiellement San Francisco de Quito) est la capitale et la ville plus peuplée de l’Équateur et de la province de Pichincha. Le Grand Quito du District métropolitain comptait environ 3,1 millions d’habitants en 2018 et continue de s’accroître rapidement.

La ville s’étend du nord au sud sur 50 km de longueur, à une altitude de 2 800 m, sur les flancs du volcan Guagua Pichincha. Son nom vient des tribus Quitus qui précédèrent les Caras. Le mot Quito veut aussi dire en langues archaïques, « le centre du monde ». On la dit fondée par les colons espagnols le 6 décembre 1534, mais en réalité les Incas s’y étaient établis quelque 50 ans auparavant, dans une zone déjà habitée depuis presque 2500 ans.

Le centre névralgique de Quito se situe au nord de la ville.

Plus au sud se trouve le centre colonial historique, un point de passage obligé pour tous les touristes. L’UNESCO a d’ailleurs déclaré Quito Patrimoine de l’Humanité en 1978 pour son architecture coloniale.

Continuer la lecture de « Ville de Quito (Equateur). »

Le volcan Chimborazo (Equateur).

Le Chimborazo est un volcan d’Équateur culminant à 6 263 m d’altitude et situé près de Riobamba, à environ 180 km au sud de Quito. C’est le sommet le plus haut des Andes équatoriennes, qui domine une région de 50 000 km2, sa base faisant 20 km de diamètre.

Il est surnommé Taita Chimborazo, c’est-à-dire Papa Chimborazo, la mère associée étant Mama Tungurahua.


Le Chimborazo peut être défini comme le plus haut sommet du monde, en le considérant comme le sommet le plus éloigné du centre de la Terre. En effet, la Terre a une forme d’ellipsoïde, dont le rayon est environ 21 km plus important à l’équateur qu’aux pôles, et le Chimborazo est proche de cet équateur, plus que les sommets de l’Himalaya. Le sommet du Chimborazo est donc aussi le point de la surface de la Terre dont la distance minimale au Soleil au cours d’une année est la plus petite. Selon les mesures effectuées par une mission franco-équatorienne de l’Institut de recherche pour le développement, le sommet du Chimborazo se trouve à 6 384,416 kilomètres du centre de la Terre (l’Everest en est distant de 6 382,605 kilomètres).

Continuer la lecture de « Le volcan Chimborazo (Equateur). »

Pedro Moncayo y Esparza, avocat, homme politique et publiciste.

Pedro Moncayo y Esparza ( Ibarra , 29 juin 1804 – Valparaíso, 3 février 1888) était un avocat, orateur, homme politique, diplomate, journaliste et publiciste équatorien.


Né à Ibarra, Équateur en 1807, le 29 juin, ses parents étaient le Dr Tomás Moncayo Navarrete et María Esparza Páez.  Il a commencé sa carrière publique en tant que journaliste. En 1833, il était l’un des principaux rédacteurs d’ El Quiteño Libre, un journal libéral qui a été publié la même année et qui a lutté contre le gouvernement du pays à cette époque. Quelques années plus tard, étant émigré au Pérou, il écrivit à Piura le journal intitulé La Linterna Mágica , une publication visant à combattre le gouvernement du général Flores.

En 1847, il fait partie de la Chambre des députés de son pays et écrit un nouveau journal intitulé El Progresista. Il a fait partie de plusieurs congrès constituants de l’Équateur et des conventions de Cuenca et de Guayaquil.  Dans le domaine administratif, Moncayo a pris en charge les affaires de l’Équateur en France , en plus d’être ministre plénipotentiaire au Pérou, notamment chargé de régler la question frontalière entre les deux pays.

Continuer la lecture de « Pedro Moncayo y Esparza, avocat, homme politique et publiciste. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.