Le cèpe.

Cèpe est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de champignons. Ce sont principalement des Boletus comestibles au pied obèse orné d’un réseau, dont les pores blancs deviennent jaunes avec l’âge, mais le mot cèpe est aussi utilisé pour désigner d’autres bolets, notamment au Canada (comme Boletus chippewaensis). Tous ne sont pas digestes, comme le Cèpe diabolique plus connu sous le nom de Bolet Satan.


Cèpe est un mot de genre masculin qui vient du latin cippus, via l’occitan gascon cep qui signifie tronc (le « cep » de vigne a même origine).

Le mot cèpe fait son entrée dans le Dictionnaire de l’Académie française avec la 6e édition de 1832-1835 qui définit ces champignons comme étant pour la plupart bons à manger et plus particulièrement des bolets comestibles. La 8e édition (1932-1935) de ce même dictionnaire réduit cette définition aux seuls « champignons très charnus » et considère les cèpes comme synonymes de « bolets comestibles ».

Continuer la lecture de « Le cèpe. »

La morille.

Les morilles sont un genre (Morchella) de champignons ascomycètes de la famille des Morchellaceae.

La famille des Morchellaceae offre généralement des spécimens toxiques à l’état cru, comestibles après cuisson.


Le nom du genre Morchella est dérivé de morchel, un ancien mot allemand pour désigner les champignons, tandis que morille et l’anglais morel sont dérivés du latin maurus : brun.

Espèces charnues, humicoles, sylvestres ou praticoles, à l’ascocarpe creux, formé d’un réceptacle (chapeau) ou partie fertile, rond, conique ou cylindrique, creusé d’alvéoles assez profonds, ronds, anguleux ou irréguliers, disposés sans ordre ou en rangées verticales, séparés ou non par des côtes saillantes, au pied adhérant directement à la base du chapeau ou séparé par une dépression ou vallécule profonde ou faible et aux asques cylindriques.

Continuer la lecture de « La morille. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page