Antoni Tàpies i Puig, peintre, sculpteur, essayiste et théoricien de l’art.

Antoni Tàpies i Puig, 1er marquis de Tàpies (né à Barcelone le 13 décembre 1923 et mort dans la même ville le 6 février 2012) est un peintre, sculpteur, essayiste et théoricien de l’art espagnol d’expression catalane. L’un des principaux représentants de l’informalisme, il est considéré comme l’un des artistes espagnols les plus en vue du XXe siècle. L’œuvre de l’artiste catalan dispose d’un centre d’étude et de conservation à la Fondation Antoni Tàpies de Barcelone.

Autodidacte, Tàpies a créé son propre style au sein de l’art d’avant-garde du XXe siècle, où tradition et innovation se conjuguent dans un style abstrait mais plein de symbolisme, donnant une grande pertinence au substrat matériel de l’œuvre. Il convient de souligner le sens spirituel marqué que l’artiste donne à son œuvre, où le support matériel transcende son état pour signifier une analyse profonde de la condition humaine.

Continuer la lecture de « Antoni Tàpies i Puig, peintre, sculpteur, essayiste et théoricien de l’art. »

Paul Delvaux, peintre post-impressionniste, expressionniste puis surréaliste.

Paul Delvaux, né le 23 septembre 1897 à Antheit (Belgique) et mort le 20 juillet 1994 à Furnes, est un peintre post-impressionniste, expressionniste puis surréaliste belge.

Subissant l’ascendant de sa mère, Paul Delvaux est élevé dans la crainte du monde féminin.

Il a également subi l’influence de son meilleur ami, éminent artiste peintre lui aussi, Émile Salkin, qui l’a entrainé à dessiner et l’a notamment amené au musée d’histoire naturelle de Bruxelles, où ils ont tous deux dessiné et peint des squelettes.

Continuer la lecture de « Paul Delvaux, peintre post-impressionniste, expressionniste puis surréaliste. »

Alberto Burri, plasticien, peintre et sculpteur.

Alberto Burri est un artiste plasticien italien, peintre et sculpteur né à Città di Castello (Province de Pérouse, Ombrie, Italie) le 12 mars 1915 et mort à Nice (France – Alpes-Maritimes) le 13 février 1995. Il est associé au courant matiériste du mouvement de l’Art informel européen et qualifiait son style de polymatérialiste. Il entretint également des liens avec le spatialisme de Lucio Fontana et aura, avec Antoni Tàpies, une influence sur le renouveau de l’art de l’assemblage d’après-guerre en Amérique (Robert Rauschenberg) comme en Europe.

Après des études de médecine, Alberto Burri obtient son diplôme de médecin de l’université de Pérouse en 1940 et sert dans l’armée italienne durant la Seconde Guerre mondiale. Capturé avec son unité en Afrique du Nord, il se lance dans la peinture en 1944 alors qu’il est détenu à Hereford (Texas) dans un camp d’internement pour prisonniers de guerre. Il fait alors ses premières expériences de peinture sur des sacs de jute.

Continuer la lecture de « Alberto Burri, plasticien, peintre et sculpteur. »