Louise Weiss, journaliste, femme de lettres, féministe et femme politique.

Louise Weiss, née le 25 janvier 1893 à Arras et morte le 26 mai 1983 à Paris, est une journaliste, femme de lettres, féministe et femme politique française, notamment doyenne des députés au Parlement européen (1979-1983).

Louise Weiss est d’origine alsacienne. Son père, Paul Louis Weiss, ingénieur des mines est un protestant alsacien dont les parents originaires de La Petite-Pierre se sont installés en Lorraine à Phalsbourg. Son grand-père, Georges-Émile Weiss est notaire. Il ne peut conserver son étude après l’annexion en 1871 de l’Alsace-Lorraine par l’Allemagne et doit la vendre. Paul Louis Weiss fait toute sa carrière dans l’industrie minière, dirigeant successivement plusieurs sociétés et finissant président de l’Union des mines. Sa mère, Jeanne Félicie Javal est la fille de l’ingénieur et ophtalmologue Émile Javal, un des inventeurs de l’orthoptique, passionné d’espéranto. La famille de sa mère, la famille Javal, est une riche famille alsacienne d’origine allemande, tchèque et juive, installée à Seppois-le-Bas et très engagée dans la vie publique. Louise Weiss est l’ainée de six enfants (une de ses sœurs cadettes, Jenny Aubry — mariée en premières noces avec le docteur Alexandre Roudinesco et mère de l’historienne Élisabeth Roudinesco — sera connue comme psychanalyste et pédiatre ; son frère Jacques, polytechnicien, est inspecteur des finances, directeur de société de charbon et traducteur de livres spiritualistes). Elle passe sa jeunesse à Paris, élève, notamment, au collège Sévigné et au lycée Molière.

Continuer la lecture de « Louise Weiss, journaliste, femme de lettres, féministe et femme politique. »

Marguerite Yourcenar, romancière, nouvelliste, poétesse, essayiste et critique littéraire.

Marguerite Yourcenar, pseudonyme de Marguerite Cleenewerck de Crayencour, née le 8 juin 1903 à Bruxelles et morte le 17 décembre 1987 à Bar Harbor dans l’État du Maine (États-Unis), est une femme de lettres française (naturalisée américaine en 1947). Romancière, nouvelliste et autobiographe, elle est aussi poétesse, traductrice, essayiste et critique littéraire.

Elle fut la première femme élue membre de l’Académie française en 1980.

Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour — ce dernier nom, celui d’une terre acquise par la famille, est adjoint au patronyme au XVIIIe siècle — est née dans une maison de l’avenue Louise, à Bruxelles, d’un père originaire de la Flandre française et issu d’une famille de l’ancienne bourgeoisie, Michel Cleenewerck de Crayencour, et d’une mère, Fernande de Cartier de Marchienne, appartenant à la noblesse belge, qui meurt dix jours après sa naissance.

Continuer la lecture de « Marguerite Yourcenar, romancière, nouvelliste, poétesse, essayiste et critique littéraire. »

André Jules Louis Chamson, essayiste, historien, conservateur de musée et romancier.

André Jules Louis Chamson, né le 6 juin 1900 à Nîmes et mort le 9 novembre 1983 à Paris (Ve), est un essayiste, historien, conservateur de musée et romancier français.

André Chamson est le fils de Jean Chamson et de Madeleine Aldebert. D’origine cévenole, il est élevé dans la religion protestante dans la commune du Vigan (Gard).

Après avoir étudié au lycée Jean-Baptiste-Dumas d’Alès, puis à celui de Montpellier, il est élève de l’École des chartes (promotion 1924), où il obtient le diplôme d’archiviste paléographe.

Continuer la lecture de « André Jules Louis Chamson, essayiste, historien, conservateur de musée et romancier. »