La collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie (Yvelines).

La collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie est une église gothique des XIIe et XIIIe siècles située à Mantes-la-Jolie (Yvelines, France) en bord de Seine. Elle fut classée Monument historique en 1840.

Cette église rappelle la cathédrale Notre-Dame de Paris par le style et par son élévation sur trois niveaux. La collégiale Notre-Dame se compose, au-delà du massif de façade, d’une nef de sept travées voûtées d’ogives sexpartites flanqués de collatéraux voûtés d’ogives quadripartites. Le haut vaisseau est à trois niveaux : grandes arcades en arcs brisés reposant sur une alternance de piles faibles et piles fortes, tribunes voûtées d’ogives quadripartites et en berceaux brisés transversaux, et enfin fenêtres hautes en arc brisé. Le chevet, qui vient compléter la composition, n’était originellement ceint d’aucune chapelle. Les chapelles rayonnantes, ainsi que celles des bas-côtés sont des adjonctions des XIIIe et XIVe siècles. La façade occidentale est percée de trois grands portails sculptés surmontés d’une rose, que viennent couronner deux tours dont l’aspect a été profondément modifié par les restaurations du XIXe siècle. Cette disposition s’inspire du modèle de la cathédrale de Laon. Le portail central, dédié à la Vierge, a été fortement endommagé pendant la Révolution.

Continuer la lecture de « La collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie (Yvelines). »

“Le petit Prince”, l’œuvre littéraire la plus connue.

Le Petit Prince est une œuvre de langue française, la plus connue d’Antoine de Saint-Exupéry. Publié en 1943 à New York simultanément à sa traduction anglaise, c’est une œuvre poétique et philosophique sous l’apparence d’un conte pour enfants.

Traduit en trois cent soixante et une langues, Le Petit Prince est le deuxième ouvrage le plus traduit au monde après la Bible.

Le langage, simple et dépouillé, parce qu’il est destiné à être compris par des enfants, est en réalité pour le narrateur le véhicule privilégié d’une conception symbolique de la vie. Chaque chapitre relate une rencontre du petit prince qui laisse celui-ci perplexe, par rapport aux comportements absurdes des « grandes personnes ». Ces différentes rencontres peuvent être lues comme une allégorie.

Continuer la lecture de « “Le petit Prince”, l’œuvre littéraire la plus connue. »

La cité interdite à Pékin (Chine).

La Cité interdite, généralement appelé par les Chinois le palais ancien, également appelé musée du palais est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième

empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d’une envergure inégalée — il s’étend sur une superficie de 72 hectares — fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée, le musée du palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d’art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques, etc.

Continuer la lecture de « La cité interdite à Pékin (Chine). »