Niklas Lafrensen, dessinateur et peintre.

Niklas Lafrensen, dit « Nicolas Lavreince » ou « Lavrince », né le 30 octobre 1737 à Stockholm où il est mort le 6 décembre 1807, est un dessinateur et peintre à la gouache de portraits et d’histoire suédois.

Élève de son père, le miniaturiste suédois Niclas Lafrensen, dit le Vieux, Lavreince se consacra d’abord à la même discipline, avant de prendre, en 1771, le chemin de Paris, où il peignit de petits portraits à l’aquarelle et à l’huile.

Nommé, à son retour en Suède, en 1773, membre de l’Académie de Stockholm et peintre de la cour, il revint néanmoins à Paris en 1774, où il produisit, jusqu’à la Révolution, de nombreux dessins de style rococo destinés à servir de modèles à des graveurs, tout inspirés de l’esprit enjoué et plein de grâce de cette fin de l’Ancien Régime dans le genre de Lancret, Pater et Fragonard. Il a peint les figures dans les œuvres de Bellanger[Lequel ?]. Ces sujets tour à tour galants, enjoués, ou badins, ont été reproduits par une trentaine de graveurs contemporains, comme Benossi, François Dequevauviller, Nicolas de Launay, Helman, Bréa, Vidal, Heinrich Guttenberg, Mariage ou Pierron, et connurent un grand succès commercial à l’époque.

Continuer la lecture de « Niklas Lafrensen, dessinateur et peintre. »

Léon Mourguet, créateur de “Guignol”.

Laurent Mourguet, né le 3 mars 1769 à Lyon (paroisse de Saint-Nizier) et mort le 30 décembre 1844 à Vienne en Isère, est un marionnettiste français, créateur du célèbre Guignol.

Né dans une famille d’ouvriers canuts, Laurent Mourguet exerce plusieurs métiers (forain, marchand…) avant de devenir arracheur de dents en 1797. Comme il était de coutume, les dentistes de l’époque exerçaient leur art sur les places publiques, foires et faisaient croire à leurs patients que l’arrachage serait indolore, d’où l’expression « mentir comme un arracheur de dents » qui existe dès la fin du XVIIe siècle. Dans la même optique, Laurent Mourguet détourne l’attention de ses clients par un spectacle de marionnettes inspiré du théâtre italien (Arlequin, Polichinelle et les autres personnages de la commedia dell’arte).

Continuer la lecture de « Léon Mourguet, créateur de “Guignol”. »

Sean Scully, peintre.

Sean Scully est un peintre irlandais naturalisé américain, né à Dublin le 30 juin 1945. Ses inspirations tiennent de Matisse, Mark Rothko et van Gogh.

Alors qu’il est âgé de quatre ans, sa famille fait un voyage difficile pour emménager dans le quartier pauvre du sud de Londres. Cet environnement est complètement irlandais. Sa mère (chanteuse professionnelle) et son père seront champions de tango. Son premier contact avec la peinture a lieu dans une église ; il est alors fasciné par les représentations de la Vierge, de croix et des cierges. Plus tard, il passe d’une institution religieuse à l’école publique, beaucoup plus violente, et monte un dispensaire pour animaux avec l’aide de ses parents. À neuf ans, il sait qu’il sera artiste. Il s’intéresse d’abord à la musique populaire, le rythm & blues américain, goût qu’il conservera toute sa vie.

Continuer la lecture de « Sean Scully, peintre. »