Saint-Patrick d’Irlande, Saint semi-légendaire.

Patrick d’Irlande, saint Patrice en français ou saint Patrick en anglais, est un saint semi-légendaire qui a été le sujet d’une grande production hagiographique interrogée par la critique moderne qui cherche à établir le degré d’historicité de ce personnage. Sur une mince trame historique, l’imagination des hagiographes a en effet brodé quantité d’épisodes qui ont gardé fort peu de rapports avec les faits historiques, construisant la légende patricienne sur laquelle les travaux des chercheurs modernes ont progressivement discerné le souvenir de traditions païennes de l’Irlande, des emprunts à la Bible et des topos littéraires. Les dates et lieux traditionnellement retenus, relatifs à sa biographie, sont une naissance vers 386 en Bretagne insulaire, une mission en Irlande en 432 et une mort le 17 mars 461 à Down, Ultonie. Cette tradition en fait un saint chrétien fêté le 17 mars. Des traditions concurrentes lui donnent une date de naissance comprise entre 373 à 390, une date de mort vers 460 ou entre 489 et 496, les dates tardives résultant probablement d’une confusion avec Palladius.
(plus…)

La civilisation des Arawaks.

Les Arawaks (en espagnol : Arahuacos, Aroüagues dans les écrits français du XVIIe siècle) sont des Amérindiens des Antilles issus de la forêt amazonienne, proches de la culture saladoïde. Le nom d’Arawaks qu’on leur a donné ne désigne pas un peuple en particulier, mais une famille linguistique à laquelle se rattachent de nombreuses populations amérindiennes d’Amazonie, dont les populations Kali’na ou Caraïbes.

À la fin du XVe siècle, les Arawaks étaient dispersés en Amazonie, sur toutes les Grandes Antilles, aux Bahamas, en Floride et sur les contreforts des Andes.

Les plus connues des peuplades arawaks sont les Taïnos, qui vivaient principalement sur l’île d’Hispaniola, à Porto Rico et dans la partie orientale de Cuba. Ceux qui peuplaient les Bahamas s’appelaient les Lucayens.

Continuer la lecture de « La civilisation des Arawaks. »

Lucien Wercollier, sculpteur.

Lucien Wercollier, né le 26 juillet 1908 à Luxembourg et mort dans cette même ville le 24 avril 2002, est un sculpteur luxembourgeois. Il est considéré comme l’un des sculpteurs les plus importants de la deuxième moitié du XXe siècle.

Il est surtout connu pour ses sculptures monumentales en bronze et en marbre.

Si ses premières sculptures sont figuratives et semi-figuratives, il passe progressivement, de 1952 à 1955, à la sculpture abstraite, un cheminement artistique dans lequel on reconnaît l’influence de Constantin Brancusi et de Jean Arp.

Les œuvres de Lucien Wercollier sont en bois, en pierre et, surtout, en bronze, en marbre, en albâtre et en onyx.

Continuer la lecture de « Lucien Wercollier, sculpteur. »