Louis Majorelle, ébéniste et décorateur.

Louis-Jean-Sylvestre Majorelle, usuellement Louis Majorelle (Toul, 26 septembre 1859-Nancy, 15 janvier 1926), était un ébéniste et décorateur français du mouvement Art nouveau de l’École de Nancy, dont il fut également vice-président.

En 1861, son père, Auguste Majorelle (1825-1879), lui-même concepteur et fabricant de meubles, déménage avec sa famille de Toul à Nancy. C’est là que Louis finit ses études initiales avant d’aller en 1877, et pour deux ans, à l’École des beaux-arts de Paris, dans l’atelier du peintre Aimé Millet. À la mort de son père, il arrête son cursus et revient à Nancy pour surveiller la fabrique familiale de faïence et de meubles . Cela l’occupe pour le reste de sa vie.

Continuer la lecture de « Louis Majorelle, ébéniste et décorateur. »

Hector Guimard, architecte.

Hector Guimard (né à Lyon, le 10 mars 1867 et mort à New York, le 20 mai 1942) est un architecte français et le représentant majeur de l’Art nouveau, en France.

Dans la mouvance artistique internationale de son temps, Guimard fait figure de franc-tireur isolé : il ne laisse aucun disciple derrière lui, ni aucune école et c’est la raison pour laquelle il a pu être longtemps considéré comme un acteur secondaire de ce mouvement. Cette absence de postérité contraste avec l’inventivité formelle et la profusion typologique extraordinaires de son œuvre architecturale et décorative, où l’architecte donne le meilleur de lui-même en une quinzaine d’années d’intense activité créatrice.

Continuer la lecture de « Hector Guimard, architecte. »

Émile Gallé, industriel, maître verrier, ébéniste et céramiste.

Émile Gallé né à Nancy le 4 mai 1846 et mort dans la même ville le 23 septembre 1904 est un industriel, maître verrier, ébéniste et céramiste français.

Il est fondateur et premier président de l’École de Nancy en 1901.

Enfant de l’art et du commerce, il est l’une des figures les plus marquantes des arts appliqués de son époque et l’un des pionniers de l’Art nouveau. C’est également un précurseur en matière de génétique et d’évolution concernant le monde végétal, ses travaux méconnus du grand public sont pourtant d’une grande pertinence puisqu’ils précèdent ceux de Gregor Mendel et en annoncent les grandes lignes. À la porte de son atelier de Nancy, on pouvait lire cette devise : « Ma racine est au fond des bois. » La citation complète est la suivante : « Nos racines sont au fond des bois, parmi les mousses, autour des sources. »

Continuer la lecture de « Émile Gallé, industriel, maître verrier, ébéniste et céramiste. »