Le chrysanthème.

Les chrysanthèmes sont des plantes annuelles ou vivaces appartenant à plusieurs genres de la famille des Asteraceae, dont certaines espèces sont très cultivées comme plantes d’ornement. Le terme de « chrysanthème » est un mot du genre masculinN 1 qui signifie étymologiquement « fleur d’or ».


Les plus connus des chrysanthèmes sont les chrysanthèmes d’automne, ou chrysanthèmes des fleuristes (pomponnettes), consacrés au fleurissement des tombes, pour le jour des défunts. Dès le milieu du XIXe siècle apparaissent sur les tombes des défunts les chrysanthèmes qui remplacent la flamme des bougies. Mais cette tradition s’est surtout répandue en France comme en Belgique à l’Armistice de 1918. Clemenceau lors du premier anniversaire de cet armistice, le 11 novembre 1919, aurait appelé les Français à fleurir les tombes des soldats tombés au front.

Continuer la lecture de « Le chrysanthème. »

Maxime Gorki, écrivain.

Maxime Gorki, parfois orthographié Gorky (en russe : Максим Горький, Maksim Gor’kij), nom de plume d’Alexis Pechkov (en russe : Алексей Максимович Пешков, Alekseï Maksimovitch Pechkov), est un écrivain russe né le 16 mars 1868 (28 mars 1868 dans le calendrier grégorien) à Nijni Novgorod et mort le 18 juin 1936 à Moscou. Il est considéré comme un des fondateurs du réalisme socialiste en littérature et fut un homme engagé politiquement et intellectuellement aux côtés des révolutionnaires bolcheviques.

Enfant pauvre, autodidacte, formé par les difficultés et les errances de sa jeunesse, passé par le journalisme, il devient un écrivain célèbre dès ses débuts littéraires. Auteur de nouvelles pittoresques mettant en scène les misérables de Russie profonde (Essais et Histoires, 1898), de pièces de théâtre dénonciatrices comme Les Bas-fonds en 1902 ou de romans socialement engagés comme La Mère, publié en 1907, il racontera aussi sa vie dans une trilogie autobiographique : Enfance/ Ma vie d’enfant (1914), En gagnant mon pain (1915-1916), Mes universités (1923).

Continuer la lecture de « Maxime Gorki, écrivain. »

La punaise.

La punaise est un insecte très commun, mais qui a la désagréable habitude de sécréter une odeur nauséabonde, notamment lorsqu’elle se sent menacée. Toutes les punaises ne sont pas des parasites et certaines sont même de vraies alliées dans nos potagers. Découvrez qui est la punaise, les raisons pour lesquelles elle sent aussi mauvais, les dégâts que certaines peuvent provoquer et les méthodes naturelles pour en venir à bout dans ce dossier complet !

Lorsqu’on parle de punaise, on devrait plutôt dire les punaises, car il n’en existe pas qu’une seule sorte, mais au contraire près de 30000 espèces ! Dans nos contrées, nous rencontrons essentiellement la punaise verte des bois (Palomena prasina), verte en été et brune en automne, ainsi que la punaise grise (Rhaphigaster nebulosa), de couleur gris-brun. Ces deux espèces sont totalement inoffensives. Néanmoins, une autre punaise verte (Nezara virudula), dotée de points blancs sur le dos, peut provoquer de gros dégâts dans les potagers.

Continuer la lecture de « La punaise. »