La bataille de Yorktown (1862).

Le siège de Yorktown, ou bataille de Yorktown se déroule du 5 avril au 4 mai 1862, dans le cadre de la campagne de la Péninsule de la guerre de Sécession. Marchant depuis Fort Monroe, l’armée du Potomac du major-général George McClellan rencontre les troupes confédérées du major-général John B. Magruder à Yorktown, derrière la ligne Warwick. McClellan suspend sa marche vers Richmond (Virginie) et engage les opérations de siège.

Le 5 avril, les unités nordistes du IVe corps du brigadier-général Erasmus D. Keyes entrent en contact avec les défenses confédérées à Lee’s Mill, une zone que McClellan pensait traverser sans résistance. Les mouvements de va-et-vient organisés par Magruder ayant convaincu les Nordistes que les retranchements rebelles étaient fortement défendus, et des reconnaissances ayant confirmé la solidité et l’étendue des ouvrages, Keyes conseille à McClellan de ne pas tenter l’assaut. McClellan ordonne la construction de fortifications de siège et fait acheminer ses canons lourds de siège. Dans le même temps, le général Joseph E. Johnston apporte des renforts à Magruder.

Continuer la lecture de « La bataille de Yorktown (1862). »

Francesco Guardi, peintre.

Francesco Guardi (Venise, 5 octobre 1712 – † Venise, 1er janvier 1793) est un peintre vénitien du XVIIIe siècle.

Il est considéré, avec Canaletto et Bellotto, comme l’un des représentants les plus significatifs du védutisme italien (ou peinture de paysages urbains).


Francesco Lazzaro Guardi est né et baptisé le 5 octobre 1712, c’est le fils du peintre Domenico (1678-1716) et de Maria Claudia Pichler, d’origine viennoise. Ses deux parents appartiennent à la noblesse. Son père meurt le 16 octobre 1716 laissant sa femme et ses enfants Gianantonio (1699-1760), Maria Cecilia, Francesco et Nicolò. Sa sœur Maria Cecilia s’est mariée avec le peintre Giovanni Battista Tiepolo. Ses deux frères seront peintres comme lui, au point qu’il est quelquefois difficile aujourd’hui d’attribuer à chacun ce qui lui revient.

Continuer la lecture de « Francesco Guardi, peintre. »

Amadou Lamine-Guèye, homme politique.

Amadou Lamine-Guèye ou Lamine Coura Gueye, né le 20 septembre 1891 à Médine, mort le 10 juin 1968 à Dakar, était un homme politique sénégalais, chef du Parti sénégalais d’action socialiste et Premier président de l’Assemblée nationale (Sénégal).


Amadou Lamine Guèye naît le 20 septembre 1891 à Médine (ancien Soudan français, actuel Mali) d’un père commerçant Birahim Guèye et de Coura Waly Cissé. Il est issu d’une famille sénégalaise originaire de Saint-Louis, ce qui en fait une des figures historiques de cette ville.

En 1930, il rencontre en France sa femme Marthe Dominique Lapalun (1896-1971) qui est guadeloupéenne :

Continuer la lecture de « Amadou Lamine-Guèye, homme politique. »