George Romney, peintre.

George Romney est un peintre anglais. Il est né à Dalton-in-Furness dans le Lancashire (aujourd’hui dans le comté de Cumbria) le 26 décembre 1734 et mort à Kendal le 15 novembre 1802.


En 1755, il arrive à Kendal chez son père ébéniste et apprend la peinture avec Christopher Steele (1733-1767), peintre portraitiste itinérant.

En 1757 il commence à se faire connaître comme portraitiste mais il tombe malade. En 1762, il est marié avec deux enfants. Il les abandonne et part pour Londres où il connaît son premier succès avec Mort de Général Wolfe, qui remporte le prix de la Société Royale des Arts.

Continuer la lecture de « George Romney, peintre. »

Joshua Reynolds, peintre, graveur et essayiste.

Joshua Reynolds, né le 16 juillet 1723 à Plympton (comté de Devon) et mort le 23 février 1792 à Londres, est un peintre, graveur et essayiste britannique.

Spécialisé dans l’art du portrait, il est le premier président et co-fondateur de la Royal Academy. Appelé « le prince des portraitistes » tant il s’est consacré à cet art (on lui doit plus de deux mille portraits) qu’il a porté à son sommet.

Selon Pierre Rosenberg (1985), « Reynolds, ambitieux, allie dans ses portraits historiques, l’intellectualisme et le romantisme avec une audace psychologique bien nouvelle, inconnue à cette date en Europe continentale ».


Né le 16 juillet 1723 à Plympton dans le Devon, Joshua est le troisième fils du révérend Samuel Reynolds, directeur de la free grammar school de la ville. Son père, réputé curieux de tout et très ouvert, qui avait un frère intendant à Oxford, n’envoya aucun de ses enfants à l’université, sans doute faute de moyens.

Continuer la lecture de « Joshua Reynolds, peintre, graveur et essayiste. »

John Peter Russell, peintre.

John Peter Russell, né le 16 juin 1858 à Sydney et mort dans la même ville le 30 avril 1930, est un peintre post-impressionniste australien.


Issu d’une famille d’industriels d’origine écossaise ayant fait fortune dans la métallurgie en Australie (Nouvelle-Galles du Sud), John Peter Russell accomplit une formation d’ingénieur en Angleterre. Cédant à sa passion pour la peinture, il s’inscrit à la Slade School of Fine Art de Londres en 1881 puis se fixe à Paris en 1884. Il devient élève à l’Atelier Cormon où il se lie d’amitié avec Vincent van Gogh. Il y rencontre également Eugène Boch. L’atelier de Russell est à Montmartre, villa des arts1 à Paris. Il rencontre Marianna Mattiocco, une jeune Italienne venue de Cassino avec ses frères, qui devient sa compagne et la mère de deux de ses enfants avant qu’il ne l’épouse.

Continuer la lecture de « John Peter Russell, peintre. »