La confrérie des Saintes-Maries de la mer.

La Confrérie des Saintes est née en 1315 avec l’approbation de l’Archevêque d’Arles, Gaillard de Falguières et reconnue offcicellement sur la charte n°38 datée du 29 novembre 1338 avec pour but d’honorer les Saintes Maries et de se mettre sous leur protection.

Les buts de la Confrérie ont été précisés par le Président Henri VICENTE devant Mgr DUFOUR, Archevêque d’Aix et Arles, lors de sa visite pastorale en octobre 2011 :

 

Continuer la lecture de « La confrérie des Saintes-Maries de la mer. »

Nicole Girard-Mangin, médecin.

Nicole Girard-Mangin, née à Paris le 11 octobre 1878 et morte le 6 juin 1919 dans la même ville, fut l’unique femme médecin affectée au front durant la Première Guerre mondiale. Mobilisée suite à une erreur administrative le 2 août 1914, elle occulte sa condition féminine et se porte volontaire pour exercer à Verdun.


Nicole Mangin naît à Paris de parents originaires du petit village de Véry-en-Argonne (Meuse). Elle est issue de la petite bourgeoisie.

À 18 ans, en 1896, elle entame des études de médecine à Paris. Elle se marie en 1899 avec André Girard et aura un fils, Étienne. Elle travaille alors, au côté de son mari, à l’exploitation du champagne. En 1903, elle divorce et revient à la médecine et présente sa thèse sur les poisons cancéreux en 1906. Lors du Congrès international de Vienne en 1910, elle représente la France au côté d’Albert Robin (de) et intègre en 1914 son dispensaire anti-tuberculeux à Beaujon. Elle effectue des recherches sur la tuberculose, sur le cancer et signe différentes publications.

Continuer la lecture de « Nicole Girard-Mangin, médecin. »

Yann Kersalé, plasticien.

Yann Kersalé est un plasticien français né le 17 février 1955 à Paris.

Yann Kersalé est un artiste qui utilise la lumière comme d’autres se servent de la terre ou de la peinture. Il choisit la nuit, lieu d’élection du sensible, comme terrain d’expérimentation. En mettant en mouvement espaces et constructions, il propose de nouveaux récits à la ville contemporaine.

Issu d’une lignée de marins de Douarnenez, il passe une partie de son enfance dans cette ville, et entre aux Beaux-arts de Quimper en 1972, dont il sort en 1978 titulaire d’un diplôme national supérieur d’expression plastique.

Après avoir éclairé plusieurs spectacles, il se spécialise dans la mise en lumière architecturale, en devenant le précurseur français.

Continuer la lecture de « Yann Kersalé, plasticien. »