Benjamin Rabier, illustrateur et auteur de bandes dessinées.

Benjamin Rabier est un auteur pour la jeunesse, illustrateur et auteur de bande dessinée français, né le 30 décembre 1864 à Napoléon-Vendée (aujourd’hui La Roche-sur-Yon) et mort le 10 octobre 1939 à Faverolles.

Il s’est rendu célèbre grâce aux dessins de la marque « La vache qui rit » et du personnage du canard Gédéon.


Bien qu’il ait montré très tôt des dispositions pour le dessin — il obtient à quinze ans le prix du dessin de la Ville de Paris —, Benjamin Rabier doit interrompre ses études pour travailler. Il alterne différents métiers. Libéré de ses obligations militaires en octobre 1889, il entre au Bon Marché à Paris comme comptable. Grâce à l’appui de Caran d’Ache qu’il a rencontré l’année précédente, plusieurs revues françaises commencent à publier ses dessins dès 1889 (La Chronique amusante, Gil Blas Illustré), mais aussi en Grande-Bretagne et aux États-Unis où il a plus de succès. Il est finalement publié régulièrement dans Le Rire et Le Pêle-Mêle — dont il fait les unes —, ce qui lui permet de sortir ses premiers albums, notamment Tintin-Lutin, titre dont Hergé s’inspira quelques années plus tard.

Continuer la lecture de « Benjamin Rabier, illustrateur et auteur de bandes dessinées. »

Le massacre de Tulle le 9/06/1944.

Le massacre de Tulle est un ensemble de crimes commis dans la ville de Tulle par la 2e division SS « Das Reich » le 9 juin 1944, trois jours après le débarquement en Normandie. Après une offensive des FTP, les 7 et 8 juin 1944, au cours de laquelle les troupes allemandes assassinent dix-huit garde-voies, l’arrivée d’éléments de la « Das Reich » contraint les maquisards à évacuer la ville. Le 9 juin 1944, après avoir raflé les hommes de 16 à 60 ans, les SS et des membres du Sipo-SD vouent 120 habitants de Tulle à la pendaison, dont 99 sont effectivement suppliciés. Dans les jours qui suivent, 149 hommes sont déportés à Dachau, où 101 perdent la vie. Au total, les crimes de la Wehrmacht, de la Waffen-SS et du Sipo-SD font 218 victimes civiles à Tulle.


Au début de 1944, après avoir subi de lourdes pertes sur le front de l’Est, la 2e division blindée SS « Das Reich », sous le commandement du Gruppenführer Heinz Lammerding, est regroupée dans la région de Montauban, pour être reformée en prévision d’un débarquement allié quelque part sur le front Ouest. Elle est composée de 18 000 hommes appuyés de blindés légers et de chars.

Continuer la lecture de « Le massacre de Tulle le 9/06/1944. »