Anne de Bretagne, reine de France.

Anne de Bretagne, née le 25 ou 26 janvier 1477 à Nantes et morte le 9 janvier 1514 (à 36 ans) à Blois, est duchesse de Bretagne et comtesse de Montfort (1488-1514) et d’Étampes (1512-1514) et, par ses mariages, reine des Romains (1490-1491), puis de France (1491-1498), puis de nouveau reine de France (1499-1514) et reine de Naples (1501-1503) et duchesse de Milan (1499-1500 et 1501-1512).

La reine est un enjeu central dans les luttes d’influence qui aboutissent après sa mort à l’union de la Bretagne à la France en 1532. La noblesse bretonne, voulant préserver ses privilèges comme ses prérogatives, s’évertue alors à prouver par l’intermédiaire de l’historiographie régionale que sa dernière duchesse a résisté à cette annexion. Anne de Bretagne reste depuis lors dans la mémoire bretonne un personnage soucieux de défendre le duché face à l’appétit de la France. Parallèlement, elle est élevée dans la mémoire nationale comme un symbole de paix et de concorde dans le royaume dont elle a été sacrée la mère.

Continuer la lecture de « Anne de Bretagne, reine de France. »

La cristallerie Baccarat, à Baccarat (Meurthe-et-Moselle).

La cristallerie Baccarat est une entreprise verrière et manufacture de cristal, de renommée mondiale, située sur la commune de Baccarat, en limite orientale du département de Meurthe-et-Moselle, en Lorraine. Elle possède, à proximité de ses ateliers, un musée de la cristallerie très fréquenté en saison estivale.


Après la fermeture des salines de Rozières en 1760, due à la baisse de salinité des eaux, une grande quantité de bois jusqu’alors apporté par flottage à Baccarat devenait disponible. Un des principaux propriétaires de la forêt vosgienne d’où venait ce bois flotté, à savoir Monseigneur de Montmorency-Laval, évêque de Metz, désirait leur trouver un autre usage et cherchait à faire créer à Baccarat une bouche à feux lucrative. Cela aurait pu être une forge s’il y avait eu du minerai de fer accessible sur place, ou une faïencerie, mais on lui préféra néanmoins une verrerie. La justification donnée à la création de cette entreprise dans une requête faite au roi en 1764 par le propriétaire du site, Monseigneur de Montmorency-Laval est « Sire, la France manque de verrerie d’art, et c’est pour cela que les produits de Bohême y entrent en si grande quantité : d’où il suit une exportation étonnante de deniers, au moment où le royaume en aurait si grand besoin pour se relever de la funeste guerre de Sept Ans, et alors que depuis 1760, nos bûcherons sont sans travail ».

Continuer la lecture de « La cristallerie Baccarat, à Baccarat (Meurthe-et-Moselle). »

Centenaire de la fédération française de tennis, Suzanne Langlen, le 31/10/2020.

Premier jour le Samedi 31 octobre 2020.

Oblitération illustrée 1er jour PARIS (75) au Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.

Vente générale le Lundi 2 novembre 2020.

Valeur faciale : 1,16 €, feuilles de 12 timbres, tirage : 500.000 exemplaires.

Continuer la lecture de « Centenaire de la fédération française de tennis, Suzanne Langlen, le 31/10/2020. »