Liu Shaoqi, homme d’état.

Liu Shaoqi (chinois simplifié : 刘少奇 ; chinois traditionnel : 劉少 奇 ; pinyin : Liú Shàoqí ;  né le 24 novembre 1898 à Ningxiang et mort le 12 novembre 1969 à Kaifeng, est un homme d’État. Il était un des membres influents du Parti communiste chinois et de la république populaire de Chine dont il fut le Président du 27 avril 1959 au 31 octobre 1968.

Liu Shaoqi s’oppose à Mao Zedong à l’issue de la catastrophe du Grand Bond en avant. Renversé et arrêté lors de la révolution culturelle, il meurt en prison en 1969. En mai 1980, sa mémoire est réhabilitée par Deng Xiaoping, autre victime de la révolution culturelle.


Fils d’un riche paysan, Liu Shaoqi est né en 1898 à Yinshan dans le Hunan.

À l’âge de 18 ans, il intègre l’école normale de Changsha aux côtés de Mao Zedong, Ren Bishi et Li Lisan. En 1920, son radicalisme le conduit vers la Ligue de la jeunesse communiste chinoise que l’envoyé du Komintern Grigori Voïtinski vient de constituer à Shanghai. En 1921, Liu Shaoqi part étudier à Moscou, à l’université communiste des travailleurs d’Orient, où il adhère, la même année, à la section moscovite du Parti communiste chinois. Il retourne en Chine en 1922 et organise plusieurs grèves de cheminots.

Continuer la lecture de « Liu Shaoqi, homme d’état. »

Kim Bong-han, chirurgien.

Bong-Han Kim (1916-1966) était un chirurgien nord-coréen qui a officié à l’Université de médecine de Pyongyang ainsi qu’à l’Institut Kyung-Rak. Il est notamment connu pour sa découverte du système primo-vasculaire, décrit dans 5 rapports de recherche publiés au début des années 1960.


Bong-Han Kim est né en 1916. Il a décroché son diplôme de médecine à l’université nationale de Séoul en 1946. Après que la Guerre de Corée a éclaté, alors qu’il occupe un poste de physiologiste en Corée du Sud, il a traversé la frontière pour s’établir en Corée du Nord, laissant sa famille derrière lui.

Avant son arrivée en Corée du Nord, B.H. Kim était affilié au parti démocratique coréen.

Alors qu’il était directeur de l’Institut Kyung-Rak en Corée du Nord (de 1962 à 1965), B.H. Kim a publié 5 articles dans le Journal of Jo Sun Medicine à propos de l’acupuncture, du système Kyungrak et de la théorie “Sanal”. Ces articles fondent les bases du système primo-vasculaire qui a attiré l’intérêt de la communauté scientifique au début des années 2010.

Continuer la lecture de « Kim Bong-han, chirurgien. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page