L’avion Latécoère 300 “Croix-du-sud”.

L’hydravion Latécoère 300 était conçu pour le transport de courrier entre Dakar et Natal au Brésil. Le premier exemplaire (F-AKCU) fit son premier vol en 1931, mais il coula dans l’étang de Berre en décembre de la même année (problème de centrage). Début 1932, il fut reconstruit, ré-enregistré (F-AKGF) et nommé Croix-du-Sud. Il revola en octobre 1932.

Fin décembre 1933, piloté par le capitaine de corvette Jean Marie Henry Roger Bonnot, l’appareil effectua le parcours étang de Berre-St Louis du Sénégal (3.680 km) en un peu plus de 23 heures. Début janvier 1934, il traversa l’Atlantique Sud vers Natal, le retour eu lieu en février, il fut ensuite inclus dans le service d’Air France sur ce parcours (six traversées). Dans l’année, La Croix-du-Sud revint à Biscarrosse pour une révision et des modifications : empennage vertical agrandi, dièdre de l’aile modifié et hélices à pas variable. Les opérations furent poursuivies en 1935-1936, mais le 7 décembre 1936, l’hydravion piloté par Jean Mermoz disparut en mer au large de Dakar. Ni l’appareil, ni l’équipage (Alexandre Pichodou, second pilote, Jean Lavidalie, mécanicien naviguant de la compagnie Air France, Henri Ézan, navigateur et Edgar Cruvelhier, radiotélégraphiste de la compagnie Air France) ne furent retrouvés.

Continuer la lecture de « L’avion Latécoère 300 “Croix-du-sud”. »

Le Dassault “Mystère 20”.

Le Mystère 20 ou Falcon 20 est un avion d’affaires biréacteur développé par Dassault Aviation à partir de 1963. Il s’agit du premier avion d’affaires de la famille Falcon construit par Dassault Aviation.


C’est en 1954 que le bureau d’études de Mérignac envisage un premier projet de biréacteur d’affaires sous le nom de Méditerranée. En l’absence de motorisation adaptée c’est finalement en 1961 que commence réellement l’étude sur la base d’une formule à réacteurs en nacelles arrière latérales utilisant les réacteurs Pratt & Whitney JT12 déjà utilisés à l’époque par les Sabreliner et Lockheed JetStar. Ce programme, conduit par René Lemaire, est d’abord appelé Mystère 100 puis sera finalement le Mystère 20.

Continuer la lecture de « Le Dassault “Mystère 20”. »

L’hélicoptère “Alouette”.

L’Alouette est un hélicoptère léger polyvalent produit sous diverses versions par le constructeur aéronautique français SNCASE, devenu en 1970 l’Aérospatiale, et dont le département hélicoptère a par la suite été intégré dans le groupe Eurocopter. C’est aussi le premier hélicoptère au monde certifié avec une turbine à gaz.


À sa création, le 20 février 1937, la SNCASE (Société nationale des constructions aéronautiques du sud-est) avait absorbé la firme Lioré et Olivier et son personnel. Or Lioré et Olivier avait un département autogyre dirigé par Pierre Renoux. À la Libération de la France, Pierre Renoux reçut le renfort de quelques techniciens allemands pour tester le birotor Focke-Achgelis Fa 223 Drache, rebaptisé SE.3000.

Continuer la lecture de « L’hélicoptère “Alouette”. »