“Toy story”, le film.

Toy Story ou Histoire de jouets au Québec est un film d’animation américain réalisé par John Lasseter et sorti en 1995. Coproduit par les studios Disney, il est le premier long métrage d’animation en images de synthèse des studios Pixar. Le scénario, élaboré par Joss Whedon, Andrew Stanton, Joel Cohen et Alec Sokolow, est basé sur une histoire originale de John Lasseter, Pete Docter, Andrew Stanton et Joe Ranft.

Le film met en scène un groupe de jouets. Woody, une poupée représentant un cow-boy, et Buzz l’Éclair, une figurine d’astronaute, en sont les  personnages principaux.

Toy Story a produit près de 362 millions de dollars de recettes dans le monde. Il a reçu des critiques très positives qui saluent à la fois l’innovation technique de l’animation et la qualité du scénario. Depuis 2005 — sa première année d’éligibilité —, il fait partie du National Film Registry.

En plus des sorties DVD, de nombreux produits dérivés sont apparus sur le marché : jouets, jeux vidéo, attractions, etc.

Le film a fait l’objet de trois suites au cinéma : Toy Story 2 réalisé à nouveau par John Lasseter en 1999, Toy Story 3 de Lee Unkrich en 2010, et Toy Story 4 de Josh Cooley en 2019.

La franchise comprend aussi une série télévisée dérivée, Les Aventures de Buzz l’Éclair (2000-2001) dont Buzz l’Éclair, le film : Le Début des aventures, long-métrage directement sorti en vidéo en 2000, constitue le prologue.

On peut également retrouver les personnages de Toy Story dans les Toy Story Toons, qui sont trois courts métrages : Vacances à Hawaï (2011), Mini Buzz (2011) et Rex, le roi de la fête (2012), mais aussi dans deux moyens métrages : Toy Story : Angoisse au motel (2013) et Toy Story : Hors du temps (2014).


Dans la chambre d’Andy, ses jouets se mettent à vivre leur propre vie dès qu’il sort de la pièce. Le jour de son anniversaire, quelques jours avant le déménagement de sa famille, c’est la panique puisque chacun craint d’être remplacé par un jouet neuf. Woody le cow-boy est le jouet préféré du jeune garçon et n’appréhende donc pas tellement cette fête. Mais Andy reçoit une figurine articulée d’astronaute, Buzz l’Éclair (« Buzz Lightyear » en version originale et québécoise). Très vite, il s’avère que Woody a « perdu sa place » de jouet préféré, au profit de Buzz. Il essaie toutefois d’accueillir Buzz dans le groupe des jouets d’Andy, mais l’astronaute ne sait pas qu’il est un jouet, mais un Ranger de l’espace, employé par Star Command et ennemi du terrible empereur Zurg. Il pense aussi qu’il peut voler, ce que Woody conteste. Après une « démonstration » devant les jouets, ceux-ci l’applaudissent, à l’exception de Woody, qui « n’appelle pas ça voler » mais plutôt « tomber avec panache ».

Alors qu’Andy se prépare pour aller à Pizza Planète (« Pizza Planet » en version originale et québécoise), sa mère lui dit qu’il ne peut prendre qu’un seul jouet. Woody essaie alors de se débarrasser de Buzz en le faisant tomber dans un coin inaccessible de la chambre, mais échoue et Buzz se retrouve projeté à travers la fenêtre. Les autres jouets commencent alors à penser que Woody, jaloux, a essayé de tuer Buzz. Quant à Andy, ne trouvant plus Buzz, il s’empare de Woody pour aller à Pizza Planet. Buzz voit soudain Andy aller dans la voiture de sa mère avec Woody et grimpe dans le véhicule pour se venger de ce dernier. Lors d’un arrêt à une station-service, les deux jouets rivaux se battent, quittent même la voiture de la mère d’Andy, qui repart finalement sans eux.

Woody trouve un camion Pizza Planet et prévoit alors de monter dedans pour rejoindre Andy. Mais, redoutant le regard des autres jouets s’il revient seul, il demande à Buzz de venir avec lui. Arrivés à destination, les deux jouets finissent dans une machine attrape-peluche, où Sid, le voisin d’Andy, connu pour être un destructeur de jouets, les capture.

Buzz et Woody essaient désormais de s’enfuir de la maison de Sid avant le déménagement d’Andy. Cette maison renferme de nombreux jouets inquiétants ainsi que Scud, le chien méchant de Sid. Buzz voit alors une publicité pour la gamme de jouets Buzz l’Éclair, ce qui le choque profondément. Il veut se prouver qu’il peut voler, mais n’y arrive pas et se casse un bras. Déprimé, Buzz se sent incapable de participer au plan d’évasion de Woody. Ce dernier essaie d’obtenir l’aide des jouets d’Andy, situés dans la maison d’en face ; mais ceux-ci lui en veulent toujours d’avoir essayé d’écarter Buzz. En revanche, les jouets de Sid viennent en aide à Woody en refixant le bras de Buzz, qui se fait ensuite martyriser par Sid. Woody organise alors, avec les jouets de Sid, un plan de sauvetage de Buzz. Mais même après tous ces efforts, les deux jouets ne parviennent pas à rattraper la voiture de la mère d’Andy partie pour le déménagement.

Ils s’accrochent alors au camion de déménagement mais sont poursuivis par Scud. En sauvant Woody du chien, Buzz est éjecté du camion. Woody essaie de le sauver avec la voiture téléguidée d’Andy, mais les autres jouets ne lui font pas confiance et il est jeté par-dessus bord. Les jouets  comprennent leur erreur lorsqu’ils aperçoivent Woody et Buzz sur la voiture téléguidée et les aident alors à les ramener sur le camion ; mais les piles de la voiture sont épuisées et les deux héros sont obligés d’allumer la fusée qu’avait fixée Sid sur le dos de Buzz pour décoller. Finalement, la voiture téléguidée rejoint les autres jouets dans le camion et Buzz et Woody rejoignent Andy dans la voiture. La famille et tous les jouets d’Andy arrivent finalement à bon port dans la nouvelle maison. Chaque jouet est à sa place et chacun s’en trouve heureux.

Au Noël suivant, la sœur d’Andy reçoit une Madame Patate tandis qu’Andy reçoit un véritable petit chien, ce qui ne rassure pas la tribu des jouets.

La première de Toy Story a eu lieu le 19 novembre 1995 à Hollywood, en Californie dans le El Capitan Theatre. Cette salle appartenant à Disney, un espace a été transformé en un petit parc à thème consacré à Toy Story sur trois niveaux avec une course d’obstacles avec les pieds attachés comme les soldats en plastique et une pizzeria digne de Pizza Planet.

La sortie nationale aux États-Unis a eu lieu le 22 novembre 1995, date du début du week-end de Thanksgiving. Le film était initialement projeté dans 2 281 cinémas, avant que ce chiffre n’atteigne les 2 574 cinémas. Toy Story est resté en salles durant 37 semaines. Il a aussi été projeté, hors-compétition, durant la Berlinale du 15 au 26 février 1996. Le tout premier court-métrage de Pixar, Les Aventures d’André et Wally B., était projeté avant chaque diffusion du film dans tous les cinémas.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.