Les fouilles archéologiques de Sedrata (Algérie).

Les fouilles archéologiques de Sedrata en Algérie ont permis de mettre au jour des vestiges de différentes époques, notamment des périodes préhistoriques et romaines.

Les premières fouilles ont été menées en 1901 par le chercheur français Edmond Frézouls. Il a découvert plusieurs objets préhistoriques, tels que des outils en pierre, des armes et des parures en os et en coquillage. Ces découvertes ont permis de mieux comprendre l’occupation humaine dans la région depuis le Paléolithique supérieur.

Plus tard, d’autres campagnes de fouilles ont été réalisées dans différents sites de Sedrata. En 1967, des fouilles ont révélé une nécropole romaine contenant des tombes et des sarcophages. Des objets funéraires tels que des bijoux, des céramiques et des monnaies ont également été découverts.

En 1996, une importante campagne de fouilles a été menée par une équipe algérienne-française. Cette fouille a permis de mettre au jour une grande villa romaine, datant du IIIe siècle après J.-C. La villa comprenait des thermes, des salles de réception, des espaces résidentiels et des jardins. De nombreux objets de la vie quotidienne, tels que des poteries, des outils et des mosaïques, ont été découverts sur le site.

Ces fouilles archéologiques ont permis de mieux comprendre l’histoire de Sedrata et de son passé multiculturel. Elles ont également contribué à l’enrichissement des collections des musées et des centres de recherche en Algérie. Ainsi, Sedrata est devenue un site archéologique d’importance nationale et internationale.

Source : IA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.