L’hermine.

L’hermine est mince et souple comme la belette, à qui elle ressemble beaucoup. Elle s’en distingue par sa taille plus grande, sa queue proportionnellement plus longue et toujours noire au bout, et par une ligne de démarcation nette entre le brun-roux du dessus et le blanc du dessous. La longueur totale du corps est, pour le mâle,de 16 à 31cm, avec une queue de 6 à 12cm pour la queue. Le poids d’un mâle varie de 130 à 445 g et celui de la femelle de 130 à 280 g.

L’hermine habite une bonne partie de l’Europe, n’évitant que les parties plus méditerranéennes, donc les plus chaudes. Inversement, elle est tout à fait à son aise dans les régions froides et les montagnes. Son terrain de chasse couvre de 10 à 100 hectares en fonction de la densité de ses proies, essentiellement des campagnols du genre Arvicola et les lapins, avant l’épizootie de myxomatose qui a bien failli la faire disparaître indirectement. Elle est plutôt nocturne en hiver et diurne en été. Densité variable selon l’abondance des proies (1 à 10 sujets aux 100 ha).

L’hermine chasse les campagnols, certains oiseaux et parfois des lapins. Là où elle s’était spécialisée dans la capture des lapins, leur disparition, après le passage de la myxomatose, l’a forcée à changer de régime. Elle peut donc attaquer des proies plus grosses qu’elle au cours d’une période de chasse. Les jeunes se dispersent en juillet-août de leur 1ère année (saison de reproduction), surtout les mâles, qui peuvent aussi se disperser à d’autres saisons. Les femelles s’installent généralement près de leur lieu d’origine.

Hermine, carte maximum, Irlande, 1982.

Contrairement à la belette, l’hermine n’a qu’une seule portée par an, de 4 à 12 jeunes. La moyenne est de l’ordre de 8, mais on a déjà enregistré 18 nouveau-nés. Les accouplements ont lieu au printemps (mai-juin), et les jeunes femelles sont en chaleur durant les semaines qui suivent leur naissance. Le mâle peut les féconder alors qu’elles sont encore au nid. Du fait de l’implantation différée, la gestation ne commence que 7 à 12 mois plus tard et dure 20 à 28 jours. La femelle possède 8 tétines. Les petits sont sevrés à 5 semaines et s’émancipent à 3 mois. La femelle s’occupe seule des jeunes et leur apporte des proies.

La durée de vie moyenne est de 1an et demi, 10 ans maximum (environ 7 ans en liberté).

En dehors de la période de rut, les mâles et les femelles défendent des territoires distincts où se trouvent 2 à 10 gîtes. Pendant le rut, les femelles restent dans le leur, mais les mâles se déplacent, leur domaine vital recouvrant les territoires de plusieurs femelles. Les vieux mâles vont loin à la recherche des femelles, les jeunes essayent de s’accoupler avec une femelle. En automne, une femelle peut chasser avec 5 à 8 jeunes déjà grands.

L’Hermine pousse des cris d’alarme aigus et répétés. On observe également des cris de contact de la femelle avec ses petits (émis aussi pendant la copulation). Inquiétée, l’Hermine émet la sécrétion odorante des glandes anales sur les crottes (celles-ci sont déposées bien en vue sur une pierre, une touffe d’herbes). Elle laisse des traces odorantes en frottant son corps et l’anus sur le substrat. La vue, l’odorat et l’ouïe sont excellents (odorat important quand elle chasse sous terre. A l’air libre, c’est l’ouïe qui compte le plus).

Hermine, entier postal, Russie.

L’Hermine est commune. Les effectifs varient selon l’abondance des proies (petits Rongeurs et lapins). Elle grimpe bien. Repère ses proies à l’odeur et les tue en les mordant à la nuque (s’accroche à la nuque des plus grosses et les griffe avec ses pattes antérieures). Fourrure d’hiver estimée jadis. La croissance du pelage au printemps et en automne est déclenchée par la longueur du jour, mais la décoloration en automne dépend de la température et de l’hérédité. Il arrive que les mâles s’accouplent avec de jeunes femelles non sevrées et encore au « nid », qui sont donc gestantes (implantation différée) avant d’être adultes.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Ecologie-nature, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.