L’Automobile Club de France (ACF).

L’Automobile Club de France (ACF) est un club privé français, réservé exclusivement aux hommes, fondé le 12 novembre 1895 et situé hôtel de Plessis-Bellière 6-8 place de la Concorde, dans le 8e arrondissement à Paris. Il est géré par la société de gestion de l’automobile club de France. Il est le plus ancien automobile club au monde.

Créé en 1895 à la suite d’un déjeuner fondateur chez le comte Récopé qui avait réuni, autour de celui-ci, le baron Étienne van Zuylen van Nyevelt, le comte Jules-Albert de Dion et le journaliste Paul Meyan, l’Automobile Club de France est fondé le 12 novembre 1895, ainsi qu’en atteste le procès verbal de son premier Comité, rédigé lors de la réunion tenue chez le comte de Dion, 27 quai d’Orsay à Paris. L’ACF est à l’origine de plusieurs initiatives événementielles qui ont marqué le sport automobile en France et à l’international, dès le début de son fonctionnement avec, entre 1895 et 1903, l’organisation de villes à villes des huit premiers Grand Prix dits de l’ACF.

Automobile club de France, carte maximum, Paris, 4/11/1995.

En 1898, cette organisation imagine et organise le premier salon de l’automobile dans le jardin des Tuileries à Paris. En 1899, sur une idée de Paul Meyan, avec l’aide du journal Le Matin, elle crée le Tour de France automobile, considéré rétrospectivement comme étant (pour cette première saison) la quatrième édition du Grand Prix. Le fameux cortège de la Mi-Carême au Carnaval de Paris 1903 pour la rive droite partit du siège de l’ACF. La Reine des Reines est alors portée par « Le Triomphe », un char automobile électrique De Dion, et des automobiles de prestige décorées pour la circonstance font partie de sa suite.

Le Cercle est dirigé par son président, élu parmi les membres du Cercle, assisté par les membres siégeant dans les différents conseils du Cercle. Le président du Cercle est élu par et parmi un Comité exécutif constitué de 24 membres du Cercle, eux-mêmes élus par l’ensemble des membres lors d’une Assemblée générale.

Automobile club de France, épreuve de luxe.

Le parrainage est obligatoire (2 parrains et 7 sous-parrains). Une commission des candidatures de 12 membres, dont les noms ne sont pas connus, examine le dossier et désigne un rapporteur qui rencontre le candidat à son domicile. Le candidat, assisté de ses deux parrains, est alors présenté à cette commission lors d’un entretien. Le conseil procède ensuite à un vote à bulletin secret, un vote défavorable annulant 3 votes favorables. L’admission n’est définitive qu’après approbation par le Président.

Nombre de membres : 2185. Tous les membres sont exclusivement des hommes. Le cercle est administré et géré par un bureau issu d’un comité exécutif. Le bureau est constitué du président de l’ACF, des quatre vice-présidents et du délégué général aux activités automobiles. Le Cercle dispose également d’un conseil consultatif et plusieurs commissions (finances, intérieur, sports, jeux, activité automobile, etc.). L’ACF a développé des accords de réciprocité avec de nombreux cercles étrangers (The Royal Automobile Club à Londres, Union Club of City Of New York, Jockey Club d’Argentine, etc.).

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.