Bessie Coleman, aviatrice.

Bessie Coleman (née le 26 janvier 1892 à Atlanta, Texas et morte le 30 avril 1926 à Jacksonville, Floride) est une aviatrice américaine. Elle est la première femme noire au monde à pouvoir piloter et la première personne d’origine afro-américaine et amérindienne à détenir une licence de pilote qu’elle obtient en 1921.

Dans un pays très marqué à cette époque par la ségrégation raciale, aucune école de pilotage n’accepte d’enseigner à Bessie Coleman les bases du pilotage. Elle apprend à piloter en France, à l’École de pilotage Caudron du Crotoy. De retour aux États-Unis, elle devient un phénomène médiatique et participe à de nombreux spectacles aériens.

Elle trouve la mort au cours de la préparation de l’un de ces spectacles à Jacksonville en Floride. Souhaitant observer le terrain depuis les airs, elle ne prend pas la peine de s’attacher. À la suite d’une vrille, elle est éjectée de l’appareil et s’écrase au sol.

Continuer la lecture de « Bessie Coleman, aviatrice. »

Al Jolson, acteur et chanteur.

Al Jolson, né Asa Yoelson le 26 mai 1886 à Seredžius en Lituanie (intégrée alors à l’Empire russe) et mort le 23 octobre 1950 à San Francisco (Californie), est un chanteur et un acteur américain dont la carrière a duré de 1911 jusqu’à sa mort en 1950. Il a été l’un des artistes de music-hall les plus populaires du XXe siècle aux États-Unis. Son influence s’étend à de grands noms du jazz comme Bing Crosby ou Eddie Fisher.

En 1927, il est la vedette d’un des premiers films chantants, Le Chanteur de jazz, considéré comme étant le premier film parlant ou sonore.


Al Jolson, Asa Yoelson de son vrai nom, est né dans la ville de Średniki, gouvernement de Kovensk (aujourd’hui Seredžius en Lituanie), de parents juifs, Moshe Reuben Yoelson et Naomi Ettas Cantor qui émigrent vers les États-Unis. Son nom originel, vraisemblablement américanisé par les services d’immigration, est Hesselson. Son père devient chantre (hazzan) et accessoirement l’un des circonciseurs (mohel) de la communauté Talmud Torah (actuellement Ohev Sholom Talmud Torah) de Washington.

Continuer la lecture de « Al Jolson, acteur et chanteur. »

Theda Bara, actrice.

Theda Bara, de son vrai nom Theodosia Burr Goodman, est une actrice américaine du cinéma muet, née le 29 juillet 1885 à Cincinnati, dans l’Ohio, et morte le 7 avril 1955 d’un cancer abdominal à Los Angeles, en Californie (États-Unis). Elle fut l’une des actrices les plus populaires de son temps et l’un des premiers sex-symbol de l’écran. Son répertoire de femme fatale lui valut le surnom de Vamp (mot provenant de vampire), qui deviendra bientôt un terme populaire pour désigner une femme prédatrice sexuelle. Son nom de scène fut rapidement connu comme étant l’anagramme d’Arab Death, bien que ce pseudonyme soit en réalité inspiré du nom patronymique de sa mère, Barranger. Theda Bara est également considérée comme le premier archétype gothique, bien avant Vampira.


Elle est la fille d’un tailleur juif né en Pologne, Bernard Goodman (1853-1936) et de sa femme Pauline Louise de Copett (1861-1957), née en Suisse et juive également. Le couple aura deux autres enfants, Marque (1888–1954) et Lori Bara (née Esther : 1897–1965) qui deviendra à son tour actrice.

Elle s’intéresse très jeune au théâtre, et dès que ses études à la Walnut Hills High School (1903) sont achevées, elle teint ses cheveux blonds en noir, et se lance à la poursuite de son rêve. Elle arrive à New York en 1908. Elle décrochera cette même année un rôle à Broadway dans The Devil.

Continuer la lecture de « Theda Bara, actrice. »