Le chien “Pluto”.

Pluto est un personnage de fiction de l’univers de Mickey Mouse créé par la Walt Disney Company en 1930. Contrairement à son maître Mickey et ses amis, ce chien apparenté à la race des Saint-Hubert n’a pas de caractéristiques anthropomorphes. Pluto est le fidèle compagnon canin de Mickey. Il ne parle pas et marche à quatre pattes (sauf dans les parcs Disney). Il n’en possède pas moins une palette d’expressions faciales, d’aboiements et de mouvements très étendue.

Pluto ne doit pas être confondu avec Dingo qui est un personnage  anthropomorphe ayant un caractère humain.


Le personnage de Pluto est apparu initialement dans le court métrage Symphonie enchaînée (1930) sous la forme d’un couple de chiens policiers (chiens de garde) dans la prison où est enfermé Mickey, mais les deux chiens sont anonymes1. Ces deux chiens et par la suite Pluto sont des chiens de Saint-Hubert (Bloodhound en anglais). Cette première rencontre avec Mickey, évadé poursuivi par les deux molosses, n’est pas encore « celle de l’ami à quatre pattes », comme le précise John Grant.

On retrouve un chien similaire la même année dans Le Pique-nique (1930), animal de compagnie de Minnie Mouse nommé Rover1. Il acquiert son nom définitif de Pluto en mai 1931 dans La Chasse à l’élan, en l’honneur de la planète Pluton récemment découverte. Les deux chiens sont des chiens de Saint-Hubert.

En juillet 1931, Pluto apparaît aux côtés de Mickey en bande dessinée dans Mickey et Pluto, une bande quotidienne. Il est alors un chien vagabond qui, attiré par une glace achetée par Mickey, suit ce dernier qui lui donnera un nom après que Minnie le lui a demandé.

En 1932, Pluto est pour la première fois le héros d’un dessin animé sans Mickey Mouse dans Rien qu’un chien (Just Dogs) de la série des Silly Symphonies. Une autre Silly Symphony lui sera consacrée fin 1936, Papa Pluto (Mother Pluto).

En 1933 dans Mickey et son ami Pluto, deux nouveaux éléments  apparaissent, les consciences angélique et démoniaque de Pluto. Ce caractère prend alors la forme de Pluto miniature volant au niveau de sa tête et lui prodiguant des conseils. C’est aussi les seuls Pluto qui parlent, se lançant dans des joutes verbales finissant souvent par un pugilat et la victoire finale de la vertu.

En 1935, dans Mickey patine, Pluto est la cible de Donald qui prend plaisir à le tourmenter. Le canard attache des patins à glace aux pattes du chien qui se voit contraint à apprendre le patinage. C’est l’une des premières rencontres avec Donald, une autre rencontre a lieu en 1936 dans Donald et Pluto, où le canard fait avaler à Pluto un aimant qui attire les objets métalliques8, causant à nouveau du tourment au chien.

Aussi en 1935, dans Le Jour du jugement de Pluto, Pluto est confronté à un chaton puis dans un cauchemar à un tribunal de chats. S’ensuit alors un procès à charge contre Pluto auquel seul son réveil permettra de mettre un terme.

Dans Mickey’s Grand Opera (1936), Pluto découvre à ses dépens que l’obéissance a parfois du bon. Ne respectant pas l’ordre de Mickey de rester à la maison, il va dans les coulisses du spectacle. Il joue avec un chapeau de magicien et fait apparaître des lapins, des colombes et d’autres animaux. Il les prend en chasse et arrive sur scène alors que Donald Duck et Clara Cluck font un duo d’opéra. Le spectacle tourne alors au désastre.

L’année 1937 marque le lancement de la série des Pluto avec Les Quintuplés de Pluto (Pluto’s Quin-puplets). Toutefois, faisant suite aux turpitudes des années précédentes, Pluto poursuit une carrière où il est confronté à de nombreux problèmes. Pour Grant, dans la série Pluto, le chien est rarement associé à son maître Mickey ou un autre. Il est régulièrement représenté errant dans la ville, « indépendant mais captif de l’amour » que ce soit pour Fifi le pékinois ou Dinah le teckel. Une autre représentation, à partir de 1943, est celle de Pluto vivant à proximité de Donald Duck et partageant souvent avec lui les turpitudes provoquées par Tic et Tac.

En 1939, Pluto présente une facette assez rare, celle d’un très mauvais chien de chasse dans Chien d’arrêt.

À partir de 1940, chaque personnage important de Disney se voit confier à une équipe spécialisée. Pluto incombe aux réalisateurs Norman Ferguson et Nick Nichols mais aussi à Bill Roberts et Shamus Culhane. Avec eux l’environnement du personnage subit plusieurs changements. Pluto est ainsi autorisé à rêver d’une niche parfaite dans Le Rêve de Pluto (1940).

Dans Tends la patte (1941), les deux consciences de Pluto refont une apparition. Un autre petit animal vient aussi perturber Pluto dans Mickey et Pluto golfeurs, un criquet.

L’année 1942 est, pour John Grant, une année importante pour Pluto, car il apparaît dans cinq courts métrages « tous des classiques d’une manière ou d’une autre ».

Pluto apparaît aussi en 1942 dans un sixième film, un film publicitaire, All Together. Mais c’est le félin Figaro, apparu cette même année dans All Together, qui est le plus notable protagoniste. Il ne revient ensuite au côté de Pluto qu’en 1944 dans Premiers Secours (Pluto).

L’année 1943 marque le retour d’ennuis récurrents pour Pluto avec la première apparition des rongeurs Tic et Tac dans Pluto soldat. Les tamias seront à nouveau opposés à Pluto, entre de nombreux courts métrages face à Donald, dans Les Locataires de Mickey (1946) et L’Arbre de Noël de Pluto (1952).

Dans La Légende du rocher coyote (1945), Pluto est pour la première fois opposé à un canidé qui n’est pas un chien, c’est le coyote Bent-Tail10. Ce personnage réapparaîtra face à Pluto, avec un fils, dans Sheep Dog (1945) et Camp Dog (1949).

Les années qui suivent reprennent les protagonistes tels que le criquet, Figaro, Butch, Donald mais à partir de 1950 la production ralentit. Grant souligne que Pluto apparaît dans quatre courts métrages puis deux en 1952 et un seul en 195310. La dernière apparition de Pluto dans l’« ère classique » – tout comme celle de Mickey – date de 1953 dans Mickey à la plage.

Plus récemment, Pluto est également apparu dans les séries télévisées Couacs en vrac, Mickey Mouse Works, Disney’s tous en boîte et La Maison de Mickey. Côté cinéma, s’il est absent du Noël de Mickey (1983), on le retrouve dans Qui veut la peau de Roger Rabbit (1988), Le Prince et le Pauvre (1990) et Mickey perd la tête (1995).

Le 21 mai 1986, le français Claude Marin dessine le personnage de Pluto sous l’apparence d’un chiot pour la série Bébés Disney dont la publication a débuté dans le numéro 1769 du Journal de Mickey.

Pluto apparaît dans la série de jeux vidéo Kingdom Hearts. Dans le premier opus Kingdom Hearts (2002), il y est l’animal de compagnie du Roi Mickey et agit en tant que messager. Dans le second volet Kingdom Hearts 2 (2005), Pluto reste la plupart du temps aux côtés de Kairi.

Pluto apparaît aussi dans le jeu en ligne Toontown Online (2003), spécifiquement dans la zone Le Glagla (Gggrr).

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.