Mikhaïl Lomonossov, chimiste, physicien, astronome, historien, poète et dramaturge.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :1 commentaire
  • Dernière modification de la publication :11 octobre 2021
  • Temps de lecture :15 min de lecture

Mikhaïl Vassilievitch Lomonossov (en russe : Михаи́л Васи́льевич Ломоно́сов), né le 8 novembre 1711 (19 novembre 1711 dans le calendrier grégorien) à Denisovka (rebaptisé Lomonossovo en son honneur), près de Kholmogory, dans le nord de la Russie et mort le 4 avril 1765 (15 avril 1765 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un chimiste, physicien, astronome, historien, philosophe, poète, dramaturge, linguiste, slaviste, pédagogue et mosaïste russe.

Patriote convaincu, polymathe enthousiaste, amoureux des sciences, il fut professeur à l’Académie des sciences de Saint-Pétersbourg et fondateur de l’université de Moscou (qui porte son nom) ; Alexandre Pouchkine dit même de lui qu’il était « la première université de Russie ».

(suite…)

Continuer la lectureMikhaïl Lomonossov, chimiste, physicien, astronome, historien, poète et dramaturge.

Ilia Répine, peintre.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 octobre 2021
  • Temps de lecture :27 min de lecture

Ilia Iefimovitch Répine (en russe : Илья́ Ефи́мович Ре́пин) est un peintre russe né le 24 juillet 1844 (5 août 1844 dans le calendrier grégorien) et mort le 29 septembre 1930 à Kuokkala (Finlande).

Répine naît à Tchouhouïv, près de Kharkiv (à l’époque dans l’Empire russe, aujourd’hui en Ukraine). Ses parents font du commerce de chevaux, son père est un ancien soldat cosaque et sa mère tient une petite école rurale. Il travaille dans sa jeunesse comme peintre d’icônes, étudie le dessin avec Ivan Kramskoï, et poursuit sa formation à l’Académie impériale des beaux-arts.

Il est membre, à partir de 1878, des ambulants (un groupe de peintres réalistes), et est ensuite nommé académicien de l’Académie impériale des beaux-arts. Professeur, maître d’atelier (1894-1907) puis recteur (1898-1899) de l’académie, enseignant à l’école d’art et d’artisanat de Maria Tenicheva, il a parmi ses élèves Boris Koustodiev, Igor Grabar, Ivan Koulikov, Philippe Maliavine, Anna Ostroumova-Lebedeva et Nikolaï Fechine. Il est aussi le maitre d’étude de Valentin Serov.

(suite…)

Continuer la lectureIlia Répine, peintre.

Gheorghe II Duca, prince de Moldavie.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Nos personnages célèbres
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Dernière modification de la publication :10 octobre 2021
  • Temps de lecture :2 min de lecture

Gheorghe II Duca fut prince de Moldavie de 1665 à 1666, puis de 1668 à 1672 et enfin, de 1678 à 1684. Il fut également prince de Valachie de 1674 à 1678. La monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Transylvanie et en Pologne voisines : le prince (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards : pour être nommé, régner et se maintenir, il s’appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, habsbourgeoise, polonaise, russe et surtout ottomane, car jusqu’en 1859 les deux principautés étaient vassales de la « Sublime Porte » dont elles étaient tributaires.


Il épouse Anastasia, la belle-fille du prince de Moldavie, Eustatie Dabija ; il succède alors à celui-ci sur le trône. Son règne sera très perturbé puisqu’il sera déchu trois fois : la première fois, en mai 1666 en faveur d’Ilie III Alexandru ; la deuxième fois le 16 août 1672 et la troisième fois le 4 janvier 1684, toutes deux en faveur de Ștefan Petriceicu le candidat des Polonais.

Il est alors agréé prince de Valachie par la « Sublime Porte » le 6 décembre 1673 à la place de Grigore Ier Ghica, destitué à la suite de la défaite de l’armée ottomane et de ses vassaux moldaves et valaques contre la Pologne et son futur roi Jean III Sobieski à la bataille de Hotin, le 11 novembre 1673.

(suite…)

Continuer la lectureGheorghe II Duca, prince de Moldavie.