Luis Federico Leloir, biochimiste.

Luis Federico Leloir (6 septembre 1906 à Paris – 2 décembre 1987 à Buenos Aires, Argentine) est un biochimiste argentin. En 1970, il obtient le prix Nobel de chimie.


Né à Paris, fils de Federico Rufino Leloir et de Hortensia Aguirre, il suit très jeune sa mère en Argentine (son père étant décédé juste avant sa naissance) où il étudie la médecine à partir de 1924 à l’université de Buenos Aires. Il obtient son doctorat en 1932 et travaille ensuite en tant qu’assistant  chercheur à l’institut de physiologie de l’université. En 1941, il devient professeur de physiologie et prend à partir de 1947 la direction de l’institut de recherche biochimique de la Fundacion Campomar.

Il est lauréat du prix Nobel de chimie en 1970 « pour la découverte des nucléotides-sucres et de leur rôle dans la biosynthèse des hydrates de carbone ». Il est le premier Sud-Américain à recevoir le prix Nobel de chimie et le troisième à recevoir un prix Nobel.

Luis Federico Leloir commence ses recherches sur les glucides dans le métabolisme dans les années 1950. Il peut montrer que les polysaccharides, comme la chitine ou la cellulose, sont constitués de molécules élémentaires et sont synthétisés grâce à des nucléotides-sucres. Il explique la  biosynthèse de ces polysaccharides et il découvre et étudie les enzymes associées. Il découvre également le premier nucléotide-ose en voie métabolique, l’Uridindiphospho-Glucose (UDP-Glucose).

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.