Le liseron des champs.

Le Liseron des champs (Convolvulus arvensis) est une plante herbacée vivace de la famille des Convolvulacées.

L’espèce Convolvulus arvensis a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1753.

Le Liseron des champs est vulgairement dénommé Petit liset, Campanette, vrillée, clochette champêtre, robe de la Vierge.

C’est une plante vivace rampante ou grimpante, atteignant 2 mètres au maximum. Les feuilles sont alternes, oblongues, pétiolées et sagittées. Les fleurs sont solitaires, éphémères (elles ne sont ouvertes souvent qu’une journée), blanches ou roses rayées de blanc, et faiblement parfumées. Les fruits sont des capsules arrondies. On trouve le liseron des champs en terrains cultivés ou vagues, dans les gazons tondus à ras et au bord des chemins et des routes.

Liseron, carte maximum, Belgique.

C’est une adventice qui peut entrer en compétition pour la lumière avec les plantes qu’elle prend pour support. Elle se propage rapidement par voie aérienne via la dissémination de ses graines par les oiseaux.

Elle est cependant utilisée en jardinage écologique pour attirer les syrphes et limiter ainsi les populations de pucerons. Les liserons sont par leur racine un des moyens de maintenir les bonnes mycorhizes dans les parcelles potagères pendant l’hiver, le labour et le sol nu stérilisant le lieu.

En herboristerie, le Liseron des champs est utilisé pour ses propriétés laxatives et purgatives énergiques de sa racine récoltée pendant les mois de juillet et d’août. On prépare à cet effet un sirop purgatif. Ses feuilles infusées ont les mêmes propriétés laxatives.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.