Le cancer du sein.

Le cancer du sein est la tumeur maligne la plus fréquente chez la femme. Dans 95 % des cas, il s’agit d’un adénocarcinome. Certains facteurs de risque de cancer du sein sont connus. Détecté tôt, le cancer du sein guérit dans 9 cas sur 10.


Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent des cancers féminins.

Près d’une femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie.

En 2015, près de 600 000 personnes bénéficiaient d’une prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie pour un cancer du sein.


En 2018, en France, on estime que :

  • près de 59 000 nouveaux cancers du sein ont été détectés,
  • plus de 12 100 décès ont été attribués à ce cancer.

Plus le cancer du sein est détecté tôt, plus il se soigne facilement, et plus les chances de guérison sont élevées. On observe 99 % de survie à 5 ans pour un cancer détecté à un stade précoce et seulement 26 % pour un cancer diagnostiqué à un stade tardif. Il est donc essentiel de faire les  mammographies de dépistage, même en l’absence de tout symptôme ! Dès l’âge de 25 ans et en l’absence de symptômes, un examen clinique des seins par un médecin, une fois par an, est recommandé.

Les cancers du sein les plus fréquents (95 % des cas) sont des  adénocarcinomes. Ils se développent :

  • le plus souvent à partir des cellules des canaux, on parle de cancer canalaire ;
  • ou plus rarement à partir des cellules des lobules, on parle de cancer lobulaire.

Il existe d’autres types de cancers du sein beaucoup plus rares.

Selon le stade d’évolution, on distingue :

  • le cancer du sein non infiltrant ou in situ ; les cellules cancéreuses sont confinées aux canaux et aux lobules ;
  • le cancer du sein infiltrant aussi appelé carcinome infiltrant ; les cellules cancéreuses envahissent le tissu mammaire et peuvent s’étendre et affecter les tissus avoisinants. Elles peuvent aussi atteindre d’autres parties du corps pour former des métastases.

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle. Plusieurs facteurs de risque jouant un rôle dans son développement ont été identifiés.

L’âge et le sexe : principaux facteurs de risque de cancers du sein. Près de 80% des cancers du sein se développent après 50 ans.

99 % des cancers du sein surviennent chez la femme. La durée d’exposition aux hormones féminines, avec en particulier la prise de certains traitements hormonaux substitutifs de la ménopause, semble être un facteur de risque. D’autres facteurs de risque sont débattus : règles précoces (avant 12 ans), ménopause tardive (après 50 ans), absence de grossesse ou grossesse tardive (après 35 ans), absence d’allaitement.

Le risque augmente si une parente du premier degré (mère, sœur, fille) a déjà eu un cancer du sein et plus particulièrement avant la ménopause. Il est important de le signaler à votre médecin traitant.

Dans 5 à 10 % des cancers du sein, une altération génétique des gènes BRCA1 ou BRCA2 est retrouvée, cette forme de cancer du sein est héréditaire. Le cancer du sein dans sa forme familiale ou héréditaire est une maladie rare.

Source : Améli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.