La citrine.

Connue depuis 500 avant Jésus-Christ, la pierre citrine a toujours été populaire, et ce, depuis la Grèce antique. À cette époque, la citrine était considérée comme un porte-bonheur, utilisée pour lutter contre le mauvais œil et pour se protéger des reptiles. L’Empire romain l’utilisait  régulièrement pour concevoir des pierres gravées avec relief, en l’occurrence des pendentifs en citrine, mais aussi des cabochons.

Les gisements de pierre citrine les plus connus à ce jour se situent dans la province d’Antananarivo à Madagascar. Un bon nombre de gisements connexes existe dans les pays d’Allemagne, du Brésil, d’Espagne, d’Autriche, des États-Unis et de Tchéquie. Cependant, il faut malgré tout faire très attention, car la pierre citrine est très rare et de fausses pierres font leur apparition sur le marché. Il peut s’agir d’améthystes montées à plus de 500°C et qui, après avoir subi cette élévation de température, se transforment en couleur jaune et non violette comme à leur origine.


La pierre citrine appartient à la famille des quartz et est composée de fer et d’oxyde de silicium. Il arrive de temps à autre de le rencontrer sous le nom “Quartz hyalin jaune”. La faible présence d’oxyde de fer lui vaut sa couleur jaune. De son origine, la pierre citrine provient du latin “citrus”, signifiant citron et étant rappelé directement par sa couleur. Cette pierre est d’une dureté équivalente à 7 sur l’échelle de Mohs, ce qui est relativement rare pour une pierre naturelle.

Les caractéristiques principales de la pierre citrine en lithothérapie sont la joie de vivre et abondance. Cette pierre de richesse favorise l’équilibre des énergies ainsi que la concentration. Elle est énergisante et développe fortement la créativité. À ce titre, elle fait partie des pierres n’ayant pas ou peu besoin de nettoyage et de rechargement, car elle absorbe et élimine l’énergie négative. Elle protège son environnement et purifie la personne qui est en contact avec elle, que ce soit par le biais d’un bracelet citrine ou autre.

Citrine, entier postal, Russie.

En lithothérapie, la pierre citrine laisse agir une protection sur l’aura en purifiant le corps subtil et en équilibrant les énergies du corps physique. Les chakras sacré et plexus solaire sont les deux principaux chakras à être purifiés et à être rechargés en énergie avec cette pierre. Parmi ses vertus, l’ouverture du chakra sommet en fait partie, pour laisser l’intuition s’ouvrir et se développer.

Cristal d’abondance, la richesse de la pierre citrine est beaucoup exploitée en feng shui. Elle apprend à attirer l’abondance, la prospérité, la richesse et la réussite. C’est une pierre qui est à la fois heureuse, mais aussi généreuse, elle incite ses exploitants à partager tout en ne perdant pas leur richesse. De façon générale en lithothérapie, la pierre citrine est une pierre favorisant le comportement positif et permet de toujours trouver la meilleure solution dans l’intérêt commun et de façon optimiste. Par exemple, elle permet à celle ou celui qui porte un collier citrine de développer sa confiance en soi et d’accroître le respect. Elle aide par ce biais à surmonter ses aversions instinctives et ses craintes.

D’un point de vue corporel, la pierre citrine aiderait à la digestion,  stimulerait la rate et agirait dans le même sens sur le pancréas. La constipation serait également soulagée par la pierre, tout comme l’arrêt des cycles menstruels et les troubles de menstruations se verraient atténués par ceux qui la portent.

Source : France Minéraux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.