Johann Friedrich Böttger, chimiste.

Johann Friedrich Böttger, né le 4 février 1682 à Schleiz et mort le 13 mars 1719 à Dresde, est un chimiste allemand, créateur de la porcelaine de Saxe.


Alchimiste, Johann Friedrich Böttger cherche la pierre philosophale et se livre aux sciences occultes, avec l’intention originale de fabriquer de l’or. Élève en pharmacie chez l’apothicaire Zorn, il fait croire en la réussite de ses expériences. Le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume I, exige alors qu’il lui

montre son secret. Terrifié, il s’enfuit en Saxe où il est arrêté et devient le captif de l’Électeur, Auguste le Fort, roi de Pologne. Il participe ensuite avec Ehrenfried Walther von Tschirnhaus à des expériences pour fabriquer une porcelaine dure et translucide proche des porcelaines de Chine et du Japon et découvre le kaolin d’Aue (Saxe) en 1709, qui permet de la rendre blanche : c’est la découverte de la porcelaine de Saxe. Il fonde alors et dirige en 1710 la Manufacture royale de Meissen (de) à Meissen. Devenu riche, il meurt soudainement.

Böttger, carte maximum, Allemagne, 1982.

Gustav Meyrink a produit une version romancée de la vie de Johann-Friedrich Böttger dans son recueil « Les alchimistes »

(Goldmachergeschichten, 1925) ; le nom a été changé en Johann Friedrich Bötticher.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.