Le Pygargue à tête blanche.

Le Pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus) est une espèce de rapaces qui vit en Amérique du Nord.

Malgré son nom anglais de Bald Eagle (« aigle chauve ») ou sa  dénomination populaire d’« aigle à tête blanche », il ne s’agit pas d’un aigle du genre Aquila mais d’un pygargue du genre Haliaeetus : il s’en distingue par son régime alimentaire, essentiellement composé de poissons, mais aussi par son bec massif et par le fait que ses pattes ne sont pas recouvertes de plumes jusqu’aux serres, l’un des caractères propres aux vrais aigles. Alors que l’aigle vit dans les massifs forestiers et les montagnes, le  pygargue préfère les lacs, les rivières et les zones côtières, où il peut trouver sa nourriture. À ce titre, il est parfois nommé « aigle de mer » ou « aigle pêcheur » américain.

Subdivisé en deux sous-espèces, il se rencontre sur presque toute la superficie de l’Amérique du Nord, de l’Alaska au nord jusqu’au Mexique au sud tant sur la côte Atlantique que Pacifique.

Emblème national des États-Unis, l’espèce a été un temps menacée dans ce pays au XXe siècle.


Parfois appelé à tort « Aigle royal » (dénomination se rapportant exclusivement à l’espèce Aquila chrysaetos), le Pygargue à tête blanche présente un dimorphisme sexuel car les femelles sont 25 % plus grandes que les mâles. Aussi l’envergure maximale de l’oiseau varie de 179 centimètres pour le mâle à 243 pour la femelle. De même, cette dernière pèse environ 5,8 kilogrammes et le mâle 4,12.

La taille varie également en fonction des régions : les plus petits spécimens vivent en Floride, au sud-est des États-Unis, où l’adulte mâle dépasse rarement les 3,8 kilogrammes pour une envergure de 1,8 mètre. Les pygargues à tête blanche les plus imposants se trouvent en Alaska, où les plus grands pèsent plus de 7 kilogrammes pour une envergure de plus de 2,4 mètres.

Continuer la lecture de « Le Pygargue à tête blanche. »

Le Zoo Alpin d’Innsbruck (Autriche).

Alpenzoo Innsbruck est un zoo situé dans la ville d’Insbruck , dans le Land autrichien du Tyrol. C’est l’un des zoos les plus élevés d’Europe.


Fondé le 22 septembre 1962 par le zoologiste autrichien Hans Psenner, Alpenzoo est devenu célèbre grâce à la réintroduction d’espèces menacées comme le gypaète barbu, le bouquetin des Alpes et l’ibis chauve du Nord à l’état sauvage.

Le zoo est une association à but non lucratif et la majorité de son  financement provient des frais d’entrée, mais le zoo reçoit des fonds supplémentaires de la ville d’Innsbruck et du gouvernement du Tyrol. Il y a aussi une participation financière de la société ‘Freunde des Alpenzoo’, des sponsors et des adoptants d’animaux.

Un nouveau pavillon en bois a été inauguré en août 2017 pour fournir des informations sur la foresterie et l’industrie du bois. Le pavillon a été réalisé en collaboration avec proHolz Tyrol et la conception du bâtiment a fait l’objet d’un concours pour les étudiants en design et architecture de la région. Le pavillon est entièrement réalisé en bois et a la forme d’un  escargot.

Continuer la lecture de « Le Zoo Alpin d’Innsbruck (Autriche). »

Le Velociraptor.

Velociraptor (littéralement « voleur rapide »), souvent francisé sous le terme vélociraptor ou « raptor », est un genre éteint de petits dinosaures théropodes appartenant à la famille des droméosauridés, ayant vécu durant le Crétacé supérieur dans ce qui est aujourd’hui l’Asie, il y a entre 75 et 71 millions d’années. Deux espèces sont actuellement connues, bien que d’autres aient été attribuées par le passé. L’espèce type, V. mongoliensis, est connue à partir des fossiles découverts dans la formation de Djadokhta en Mongolie. Une deuxième espèce, V. osmolskae, a été décrite en 2008 grâce à des fragments crâniens découverts dans la formation de Bayan Mandahu en Chine.

Mesurant environ 1,5 à 2 m de long pour une masse corporelle comprise entre 15 et 18 kg, Velociraptor est plus petit que d’autres droméosauridés tels que Deinonychus ou Achillobator. Il partage néanmoins bon nombre de caractéristiques anatomiques avec ceux-ci. C’était un carnivore bipède à plumes doté d’une longue queue et d’une grande griffe en forme de faucille sur chaque patte arrière, qui aurait été utilisée pour attaquer et retenir les proies. Velociraptor se distingue des autres droméosauridés par son crâne long et bas, au museau retroussé.

Velociraptor est l’un des genres de dinosaures les plus connus du grand public en raison de son rôle de premier plan dans les films de la saga Jurassic Park. Cependant, Velociraptor est à peu près haut comme une dinde, considérablement plus petit que les reptiles d’environ 2 m de haut et de 90 kg vus dans les romans et les films (qui figurent des membres du groupe apparenté du genre Deinonychus). Aujourd’hui, de tous les droméosauridés, Velociraptor est bien connu des paléontologues, plus d’une douzaine de squelettes fossiles ayant été décrits. Un fossile  particulièrement célèbre conserve d’ailleurs un Velociraptor figé dans un combat avec un Protoceratops.

Continuer la lecture de « Le Velociraptor. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page