Le raton-laveur.

Le raton laveur, ou plus exactement le raton laveur commun (Procyon lotor Linnaeus, 1758), est une espèce de mammifères omnivores de l’ordre des carnivores. Originaire d’Amérique du Nord, cette espèce a été introduite pour la dernière fois en Europe dans les années 1930 (après la disparition un siècle plus tôt de la dernière population introduite). Il doit son nom à son habitude, plus ou moins réelle, de tremper ses aliments dans l’eau avant de les manger. L’animal, de la famille des procyonidae, est essentiellement

nocturne et grimpe facilement aux arbres grâce à ses doigts agiles et à ses griffes acérées. Il a le pelage poivre et sel avec de légères teintes de roux. On le reconnaît facilement à son masque noir bordé de blanc autour des yeux et à sa queue alternant anneaux clairs et noirs. Le raton laveur s’adapte à de nombreux milieux naturels. Opportuniste et facile à apprivoiser, il s’aventure également dans les villes nord-américaines (Canada, États-Unis). Son comportement varie selon le sexe et la région où il vit. Il est toujours chassé pour sa fourrure.

Continuer la lecture de « Le raton-laveur. »

Le hibou “Grand-duc”.

Le Hibou grand-duc appelé aussi Grand-duc d’Europe (Bubo bubo) est une espèce de rapaces nocturnes que l’on rencontre notamment en Europe. Il ne doit pas être confondu avec le Grand-duc d’Amérique. On l’appelle Eagle Owl en anglais.

Avec ses 75 cm de haut, le Grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d’Europe : il mesure le double de son congénère le Hibou moyen-duc.

Qualifiée d’« aristocratique », sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d’aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l’arrière), que l’oiseau dresse verticalement s’il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes ne jouent aucun rôle dans l’audition. Les sexes se distinguent par la taille du mâle (tiercelet) plus petit. Mimétique aux branchages, son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir. Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé.

Continuer la lecture de « Le hibou “Grand-duc”. »

Le saumon.

« Saumon » est un nom vernaculaire ambigu désignant chez les francophones plusieurs espèces de poissons de la famille des salmonidés :

  • huit espèces classées dans le genre Oncorhynchus, qui vivent dans le nord de l’océan Pacifique et son bassin versant ;
  • une espèce du genre Salmo, qui vit dans le nord de l’océan Atlantique et son bassin versant.

Presque tous les saumons remontent (autrefois par millions) les rivières vers les sources pour aller pondre (anadromie). La plupart des adultes meurent après la ponte. Leurs millions de cadavres ainsi que les saumons mangés par les animaux sauvages (ours notamment) lors de leur remontée sont une source importantes d’oligoéléments d’origine marine, favorable à la biodiversité. Après l’éclosion en eau douce, les jeunes migrent vers l’océan jusqu’à leur maturité sexuelle.

Continuer la lecture de « Le saumon. »

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.

Retour vers le haut de page