Ernst Ludwig Kirchner, peintre expressionniste.

Ernst Ludwig Kirchner, né le 6 mai 1880 à Aschaffenbourg, en Bavière et mort le 15 juin 1938 à Frauenkirch, près de Davos en Suisse, est un peintre expressionniste allemand et l’un des fondateurs de l’association Die Brücke.


Ernst Kirchner étudie l’architecture à l’École supérieure technique de Dresde, où il rencontre, dans un premier temps, Fritz Bleyl, puis Erich Heckel et Karl Schmidt-Rottluff. À eux quatre, ils fondent le groupe Die Brücke (Le Pont) en 1905, dont le programme est rédigé en 1906, et des expositions de peintures et gravures ont lieu à partir de cette date. Ces artistes ne se réclament d’aucune influence, même si Kirchner découvre le concept de « dessin rapide » chez d’autres peintres contemporains, et se réfère au Moyen Âge allemand, aux dessins de Rembrandt, à l’art japonais.

Il s’intéresse à la gravure sur bois et son style évolue vers la simplification des traits, rendant visible le travail du bois sur la gravure finale. La réouverture du musée ethnographique de Dresde en 1912 occasionne une nouvelle source d’inspiration, basée sur l’art primitif.

En 1911, Ernst Kirchner s’installe à Berlin mais il ne s’y plaît guère dans un premier temps. Il y peint de nombreuses scènes de rue et de la vie nocturne, dans un style expressionniste. Il y rencontre Erna Schilling, une danseuse de cabaret, qui devient son modèle puis sa compagne, jusqu’à la mort du peintre. Il se délasse de la vie berlinoise en faisant de fréquents séjours à l’île de Fehmarn, découverte en 1908. Il y peint souvent des corps de baigneurs nus, insérés dans un ordre cosmique de vagues, de nuages et de végétation, s’opposant à l’univers de la grande ville.

Oeuvre de Kirchner, entier postal, Allemagne.

Il s’engage en 1915 dans l’armée mais il est réformé deux mois plus tard en raison de problèmes de santé (maladie pulmonaire, état dépressif, aggravés par la consommation d’alcool et de stupéfiants). Il fait alors plusieurs séjours en sanatorium dont il décore certains murs (Königstein im Taunus dans la Hesse). En 1916, il est victime d’un accident de voiture. Il s’installe en 1917 à Davos et peint de nombreux paysages.

Le jeune Robert Wehrlin (1903-1964), venu rendre visite à sa mère à Davos, abandonne ses études de droit pour s’orienter vers la peinture après avoir fréquenté régulièrement Ernst Ludwig Kirchner.

Kirchner écrit également un certain nombre d’articles sous le pseudonyme de Louis de Marsalle.

En 1937, les nazis déclarent son art dégénéré et beaucoup de ses toiles sont détruites.

Terrassé par la douleur physique et mentale, Ernst Kirchner se suicide en 1938.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.