Oskar Minkowski, médecin et physiologiste.

Oskar Minkowski, né le 13 janvier 1858 à Alexsotas (aujourd’hui Kaunas dans l’actuelle Lituanie, alors dans l’Empire russe) et mort le 18 juillet 1931 à Fürstenberg (Allemagne), est un médecin interniste et physiologiste allemand. Il reste célèbre pour avoir démontré le premier, en 1889 à Strasbourg, avec Joseph von Mering, l’origine pancréatique du diabète sucré. Son nom reste également attaché à la plus fréquente des anémies hémolytiques congénitales avec ictère.


Il est le frère du mathématicien et physicien Hermann Minkowski (1864-1909) et le père de l’astrophysicien américain Rudolph Minkowski (1895-1976). Il est également le grand-père du professeur de médecine Alexandre Minkowski.

« Un jour d’avril 1889, von Mering rencontre par hasard Minkowski à la bibliothèque de l’institut de chimie biologique : il lui confie sa perplexité quant au rôle de la sécrétion pancréatique dans la digestion des graisses. Pour essayer de mieux le préciser, il avait procédé à des ligatures des canaux pancréatiques, mais cette technique n’était pas satisfaisante, car elle ne permettait pas d’éviter totalement le passage du suc pancréatique dans la lumière intestinale. “Pourquoi alors ne pas réaliser une pancréatectomie totale ?”, lui aurait proposé Minkowski. Von Mering croyait qu’une telle opération était impossible à réussir: Claude Bernard n’avait-il pas professé que l’extirpation de la glande pancréatique conduisait irrémédiablement à

la mort rapide de l’animal ? Minkowski avouera plus tard qu’il ignorait cette prise de position du physiologiste français et que s’il en avait eu  connaissance, il ne se serait probablement pas hasardé à exécuter une telle intervention… Toujours est-il qu’il proposa à von Mering de lui confier un chien du chenil de l’institut de Hoppe-Seyler en vue de tenter l’extirpation totale du pancréas. […] l’opération fut pratiquée de manière méticuleuse et dans d’excellentes conditions techniques. » Pr. Jean-Marie Brogard.

En son hommage, le “prix Oskar Minkowski” est décerné chaque année par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD) à un jeune chercheur ayant contribué à la connaissance du diabète.

Source : Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Désolé, mais la copie des textes et des images n'est pas autorisée.