Le Morane-Saulnier MS-760.

Le Morane-Saulnier MS.760 « Paris » est un avion à réaction quadriplace construit par Morane-Saulnier, sous la direction de l’ingénieur Paul-René Gauthier1, destiné principalement à des missions de liaison ou de transport léger. Apparu à la fin des années 1950, il a été construit à 157 exemplaires dont une bonne partie étaient toujours en service à la fin des années 1980. Un certain nombre d’avions ont été vendus à l’exportation ou à des opérateurs civils. Il est considéré comme l’un des tout premiers very light jet.


Le 26 janvier 1953, Morane-Saulnier fit voler son prototype du MS 755 “Fleuret”, un biplace d’entraînement à réaction, mais l’État Français choisit son concurrent le « Fouga Magister ».

La firme ne baissa pourtant pas les bras et proposa le « Fleuret II » baptisé plus tard MS 760 “Paris”, appareil quadriplace de liaison rapide en modifiant le prototype no 2 du MS 755.

Le premier vol du prototype 01 eu lieu le 29 juillet 1954.

Morane-Saulnier MS 760, carte maximum, Paris, 14/02/1959.

Deux autres prototypes seront construits en 1954, les MS-760 02 et 03.

Cet avion était construit sur le site de l’usine Morane-Saulnier situé sur l’aéroport de Tarbes.

L’Armée de l’Air est rapidement intéressée et passe commande, dès 1955, de 26 exemplaires du « Paris » (en plus du prototype no 3) comme appareil de liaison. La Marine nationale en fait autant en 1956, avec 14 exemplaires. Le Centre des Essais en Vol (CEV) en commande également 9 exemplaires.

La Fuerza Aérea Argentina commandera à la fin 1957, 48 MS-760 dont 36 seront assemblés localement. Elle l’emploie pour des missions de bombardements lors de la révolte de la marine argentine en 1963.

Le prototype du Paris II, un Paris I transformé, effectue son premier vol en 1960.

Il a été utilisé pendant 48 ans par l’Argentine, 45 ans par l’Armée de l’Air française et 38 ans par la Marine nationale française.

Quinze Paris ont été achetés neufs par des utilisateurs privés, ils étaient une cinquantaine sur les registres civils fin 2017, un seul volant en France en 2010.

Parmi les clients, la compagnie pétrolière italienne nationalisée ENI (connue sous la marque commerciale Agip) avait acheté au début des années 1960 deux MS 760 Paris pour assurer le transport des hauts responsables de la société lors de leurs voyages d’affaires et transactions à l’étranger.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.