Le caniche.

Le caniche est une race de chien. C’était autrefois un chien adapté à la chasse au canard dans l’eau, ce qui explique le toilettage « en lion » qui lui est souvent appliqué, et qui était fort à la mode à la Belle Époque, il descend du barbet.

Régulièrement utilisé dans différents domaines : comme animal de cirque, chien de chasse, chien guide-aveugle, chien d’agility ou chien de recherche, il est très polyvalent et est classé parmi les trois races canines les plus intelligentes (the Intelligence of Dogs).

Sa durée de vie varie entre 12 et 19 ans.


La véritable ascendance de cette race de chien n’est pas claire et contestée, en grande partie parce que la race est très ancienne. Les clubs canins de France ont toujours pensé qu’il était un descendant du Barbet. Cependant, d’autres

Caniche, carte maximum, Pragues, 14/06/1965.

organisations ont également pensé que ce chien était un très vieux épagneul d’eau allemand, notamment en raison de l’étymologie de son nom en allemand et en anglais: «poodle» ou «pudelhund,» tous deux dérivés du Bas allemand pudeln, ce qui signifie” «éclabousser». Le mot apparaît plus tôt que le nom français de ce chien dans les textes. De façon confuse, en 1936, lorsque la norme a été créée par la FCI, l’Allemagne a été reconnue d’origine française de la course. Cette décision est en contradiction avec l’opinion actuelle des autres clubs de chenils du monde et des cynologues modernes, qui attribuent aux deux pays ensembles le développement du caniche et croient que le chien est lié à la fois au Barbet et aux chiens de chasse allemands datant du XIVème siècle, avec un croquis de Albrecht Dürer prouvant leur présence au minimum dans la Renaissance en Allemagne.Une autre preuve se trouve dans les écrits d’un médecin suisse Conrad Gessner, qui a fourni le premier traité connu sur la race en 1555. La description donnée correspond au caniche standard.

Dire que l’héritage de cette race de chien n’est qu’allemand est faux, car la race a rapidement franchi la frontière entre l’Allemagne et la France. C’était un favori des nobles français pendant des centaines d’années. Comme dans la plupart des pays européens, la chasse était un passe-temps des riches et, naturellement, le caniche était un chien précieux des riches qui se répandait en Allemagne au plus tard en 1600. Il existe des preuves que le caniche est devenu un chien de la royauté française à partir du règne d’Henri III. La tendance s’est poursuivie jusqu’au XVIIIe siècle jusqu’à la fin de la monarchie française, les trois derniers rois de France ayant chacun au moins un caniche, bien qu’au XVIIIe siècle pas nécessairement le chasseur de canard. C’est à ce stade que les plus petits types de caniche commencent à apparaître dans les portraits et les enregistrements à Versailles, à la fois comme animaux de compagnie des rois et de ses courtisans. C’est également à cette période que les coupes de cheveux les plus étranges ont été accordées aux petits caniches, car il est devenu très à la mode chez les femmes de créer des looks bouffants pour que leurs chiens soient assortis à leurs cheveux.

En 1621, Gervase Markham a publié un traité de chasse à la sauvagine à Londres qui comprenait une gravure sur bois de cette race de chien, indiquant leur présence en Angleterre à l’époque; une autre preuve de leur propagation à travers l’Europe se trouve dans un autoportrait de Rembrandt, créé environ une décennie plus tard. Les mots de Markham dans son traité décrivent le rasage pratique du caniche en été et aussi où et comment le chien a été tondu pour la chasse au canard, avec des poils supplémentaires sur ses chevilles pour plus de chaleur par temps frais. Cela serait pris à cœur par de très riches Anglais de l’époque Stuart, dont le prince Rupert du Rhin: son chien Boye était son compagnon légendaire pendant la Guerre Civile Anglaise. Il faudra attendre le milieu du XVIIIe siècle pour que le caniche se transforme en chien de garde pour les aristocrates et suive les tendances en France.

Caniche, carte maximum, Bucarest, 10/10/1971.

Le caniche est resté un chien de la bourgeoisie et des classes supérieures au cours du XIXe siècle.

Le caniche est connu pour être facile à dresser, malgré son fort caractère, mais également pour son énorme intelligence.

Son éducation se doit d’être cohérente, et toute commande bien exécutée récompensée par un geste affectueux ou une louange. Ne jamais user de force avec un caniche. Les petits, si faciles à vivre et donc souvent privés de l’éducation plus spontanément offerte aux moyens et aux grands, peuvent devenir jappeurs. Ils n’aboient guère. S’ils donnent de la voix à la maison, c’est bien pour alerter leur entourage d’une présence ou d’un bruit inhabituel. Excellents chiens de garde, ils s’adaptent facilement à de nombreuses situations et au rythme de vie de leur propriétaire. Le grand caniche quant à lui est d’une nature calme et n’aboie que très rarement.

Les caniches sont réputés pour être des chiens joyeux, curieux, sympathiques et intelligents. Ils peuvent se contenter de peu d’exercice, mais les jeux feront leur bonheur et celui de leurs maîtres. Néanmoins, un caniche, quelle que soit sa taille, sera de bien plus agréable compagnie s’il lui est donné d’accompagner ses maîtres un peu partout et de se défouler régulièrement. Ce sont d’excellents chiens de jeux et de compagnie.

Ce sont des chiens qui, en bonne santé, ne perdent pas leurs poils mais ont besoin d’être toilettés régulièrement. Cette race à un large choix de coupes comme la coupe « lion continental », « moderne », « puppy », etc. Il est important de préciser que pour les concours, il n’y a que certaines coupes autorisées.

Un des gros points faibles du caniche est sans aucun doute ses oreilles. Très fragiles, elles demandent des soins réguliers et rigoureux. Sans cela, ces chiens peuvent développer de multiples otites plus ou moins importantes qui peuvent avoir de graves conséquences sur leur santé.

Caniche, carte maximum, Togo, 16/05/1967.

Son espérance de vie est en moyenne de 15 ans, c’est donc un chien très robuste mais qui demande tout de même des soins particuliers.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.