Le buffet d’orgue de l’église Saint-Nicolas de Wasquehal (Nord).

Un premier orgue fut béni et inauguré le 3 août 1851. Un deuxième orgue de dimensions modestes (un seul clavier) fut installé en 1880. L’orgue est transféré à l’église catholique Immaculée Conception de Notre-Dame à Wervicq, par Jean Bruggeman facteur d’orgue de Courtrai en 1988. Le 2 décembre 1989, est inauguré un nouvel orgue de l’église.

L’orgue est de facture allemande et a été réalisé par Gérald Guillemin. Il est orné de sculptures en chêne massif sur les frontons du buffet et des tourelles. Il possède 3 claviers de 56 touches et 2800 tuyaux.

Depuis 2015, Grégory Rattez, le directeur du conservatoire de Wasquehal, accueille des élèves dans sa classe d’orgue de l’église et en septembre 2018, les orgues sont rénovés.

En 2018, une restauration est en cours. Le marché a été attribué à Quentin Requier. Inauguration annoncée pour le vendredi 7 juin 2019, avec Philippe Lefebvre aux claviers.

Orgue de Wasquehal, carte maximum, 22/06/1991.

Organistes

  • 1937 André Tiers, maître de chapelle, tient aussi les orgues
  • 2010 Didier Braem, Yamauchi Misao et Laetitia Mestdag (née Dewilde), avec en outre le concours de Samuel Dobrakowski.
Orgue de Wasquehal, épreuve de luxe.

Le premier concours international de Wasquehal-Saint Omer, concours d’orgue et chant sacré, est organisé en 1993, il verra par ailleurs Iain Simcock remporter le concours.

Captation musicale avec la sortie, en 1994, d’un coffret sur le label Ligia records, avec les œuvres complètes à l’orgue de Dietrich Buxtehude, joué par Olivier Vernet.

Après la restauration opérée par Quentin Requier, Michel Alabau a enregistré sur Youtube : la toccata “dorienne” BWV 538 de J.S. Bach [archive], un concerto en la mineur de Walther (d’après Torelli) et une improvisation.

Voir aussi cette vidéo :

Sources : Wikipédia, YouTubebuffet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.